samedi 30 avril 2005

5 idées pour remplir son samedi (soir)

C'est dit dans libé: aujoud'hui nous sommes samedi. Jour des courses et des sorties: le jour où on claque tout ce qu'on a gagné pendant la semaine.
Donc après avoir longé de bas en haut la rue de Rennes et autres Zara et H&M, on rentre dans son chez soi, on pose ses sacs et on se prend un verre de red badoit en retirant ses escarpins (quelle idée aussi). Bien assise sur son fauteuil Starck, le verni en éventail, on appelle les copines. Parce que le samedi soir, on DOIT sortir de ses charentaises, sinon c'est la loose. D'ailleurs c'est presque dit dans la bible (et c'est sûr dans la thora ).
Mais voilà, entre les malades, les fatigués, les j'ai-un-plan-mais-pas-avec-toi, aucun moyen de trouver un prétexte pour sortir de chez soi.

Pas besoin d'aller respirer le pot d'échappement pour être une parisienne de Kiraz, le samedi c'est idéal pour:

1. Nourrir ses plantes
Et le petit Ficus Ginseng qui a l'air de crevé comme Ophélie

2. se faire un SPA à domicile
Je sais, je me répète. Mais c'est si bon...L'eau chaude, le savon noir, les huiles essentielles de lotus, le beurre de karité du Bénin et masque d'argile au concombre japonais...Rhaa...Le pape est mort, mais Dieu existe...

3. Ranger ses albums photos
Pas pour que ça ait l'air ordonné avec des pastilles fluos, des légendes et des flèches, mais pour le bazarder là haut à dix pieds au dessus de vous, là où personne n'ira secouer sa poussière et de ce fait s'éclater les cordes vocales sur votre brushing Brigitte Fossey...

4. Regarder la télé comme un veau
Mais avec un plateau repas post-moderne: taboulé de parmesan R. + minis-fajitas au poisson cru + Chardonnay.

5. Pioncer dès 21h00
Et se réveiller comme une fleur et aux aurores le dimanche matin. Du coup on se lâche et on sillone Paris en bus avec des joues roses et un croissant frais. C'est sûr comparé à la rue de rennes du samedi, ici on se sent seul au monde, mais c'est si bon.

vendredi 29 avril 2005

Last day



Toutes les meilleures choses ont une fin dit-on.
Les WE en amoureux, les films de Spielberg, les parties d'échecs, les permanentes, les orgasmes, les religieuses au chocolat, alors mon excursion dans le monde merveilleux du magazine féminin le plus lu au monde devait bien prendre fin un jour aussi.
Fini les déambulations dans les couloirs ornés d'affiches géantes, fini le réveil à 8h35, les couscous merguez version EUREST, la station Pont de Levallois - Bécon, le coca de 11h, les barbies parfum Monoï, les potins des rédactrices de mode, les lectures de l'avant réglage du jeudi....
Maintenant, c'est réveil à 11h06 et Tartines mirabelles/abricots sur le balcon en écoutant Stan Getz.
Et puis peut-être un peu la Sorbonne aussi.

jeudi 28 avril 2005

5 façons de sauver son couple

(quand on en a un)

... et de sauver de ce fait, le cunni du vendredi.

1- Se diplomer en Kama Sutra.
Apprendre à gérer son stress face à l'inconnu c'est pas fastoche, alors on s'essaye à la position de l'andromaque en écoutant Sigur Ros. On lévite oui et on évite de s'endormir aussi.

2- Adopter le style S. Johansson
S'offrir dans une boutique des Halles une perruque rose et s'approcher libidineusement sans mordre à l'hameçon.

3- Se donner du coeur à l'ouvrage et improviser:
- une promenade dans la boue
- un massage aux pépins de pommes
- une excursion dénudée dans les couloirs d'un hôtel à Bali
- un AR salivé en passant par Boissy St Léger en RER

4- Lui faire un cadeau inattendu
- Une montre castor junior
- Une lampe tactile
- La collection PlayBoy des années 50
- Un sex toy vintage
- Un vynil de Desireless

5- Comme dans les films romantiques: Rester soi même
ou pas. Au choix.

mercredi 27 avril 2005

23 décembre 2008

Ce soir, vous aurez de quoi vomir sans difficultés vos haricots verts/steak parce qu'en exclu, M6 diffuse le premier docu-fiction d'anticipation: "quand la france s'est arrêtée". Un "documentaire" de 3 heures sur un scénario catastrophe.

Le postulat de départ que les équipes de M6 ont choisi de mettre en scène est "que se passerait-il si la France connaissait pendant plusieurs jours un épisode neigeux exceptionnel ?"  Le début du scénario : Un car transportant de jeunes Anglaises dérape sur la neige sur l'A48 - les chutes de neige atteignent des niveaux jamais enregistrés par la météo -  Le car franchit le rail d esécurité et bloque la voie opposée. C'est le début d'un grand embouteillage dans le froid et la glace...

Ras-le-bol que les amerloques et autres thaïlandais nous piquent la vedette sur les horreurs et les cataclysmes, en France aussi on peut être malheureux.
Alors parce que les films d'horreur ne marchent plus, que les jeux de TV-réalité ça patauge, on a inventé le docu qui fait peur pour la France d'en bas qui va mal.
Une commande TV de Raffarin, vous croyez?

180 minutes de musique assourdissante, de faux JT qui font peur, de ton mélo-dramatique, de larmes artificielles, de sirènes de pompiers et de corps gelés à quelques jous de Noël. ( Too much, ins't it?)
Je me demande vraiment à quoi ça sert d'aller imaginer des horreurs quant à quelques kilomètres de nous, elles existent vraiment dans la plus grande indifférence.

Et puis en plus quand on n'a pas le talent de George Orwell, on évite d'anticiper l'inanticipable.

Horoscope II

Pour nos amis belges

BÉLIER
Dites, si c'était vrai

TAUREAU
Je suis un soir d'été

GÉMEAUX
La lumiere jaillira

CANCER
Ne me quitte pas

LION
Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?

VIERGE
Quand on n'a que l'amour

BALANCE
Regarde bien, petit

SCORPION
Voir un ami pleurer

SAGITTAIRE
Les paumés du petit matin

CAPRICORNE
Vivre debout

VERSEAU
Quand maman reviendra

POISSONS
S'il te faut

© Jacques Brel

mardi 26 avril 2005

Un petit tour et puis s'en vont

Ce WE avec MR ( toujours la même) nous sommes allées 72 heures à Bruxelles, histoire de trouer un peu plus notre compte en banque et de commencer notre tour des capitales européennes. Au programme: ciné alternatif, boutiques trendies & fripes pops, opéra post-moderne et bars branchés...

Les conclusions de notre expédition sont édifiantes:

- Le belge est un gros pervers. Il mate comme un gros dégueulasse et s'adresse à la gente féminine sans aucune forme de respect. Si si je vous jure. Exemple de technique de drague constatée dans les rues bruxelloises: "Hey les filles, il reste de la place dans le coffre"... quelle proposition alléchante que celle-ci...
- Les belges ne connaissent pas le mot "merci" ni " pardon" ni quand on leur tient la porte ni quand ils manquent de vous faire trébucher. De toute façon ils ne vous tiennent pas la porte même à 50 cm de vous.
- (mais) Les belges ça s'arrête en voiture pour vous laissez passer. Même si vous n'êtes pas engagés et même s'ils roulent à plus de 50km/h. ( du coup avec MR on a brûlé un cierge)
- Le belge adore faire sonner les cloches. Moi perso j'aime pas, surtout quand j'ai mal au crâne.
- Le belge est pantouflard. Et oui, Le belge ça ne sort pas la nuit. Passé 1h du mat, dans la rue on ne croise que des bandes de types bizarres et louches qui vous regardent comme si vous aviez des collants fluos. ( chose qu'on n'a pas, oeuf corse)
- Les belges sont des pros de l'éclairage et de la déco. Pro dans le détournement de lieux et dans l'éclairage minimal, original et effectif. Le Théâtre National, on adore.
- Le belge y cauz' souvent tou' seul, une fois! ça fait bizar'!
- Les belges n'aiment pas la mixité: Quand les filles se trémoussent d'un côté, les mecs se pavanent de l'autre, et ce dans la rue comme dans les bars. ( question: ils font comment pour s'accoupler?)
- Les belgettes côté fringues n'ont de modèle du sexy que Cristina et Britney. Imaginez donc la taille des jupes même quand il fait 10°C. Plus vulgos que glamour, ça c'est sûr.
- Les belges, c'est vrai ils font des super gaufres. Mais l'odeur de friture dans le métro à 8h, c'est un peu comme les clichés potatoes station parmentier, ça fout le mal de mer.

En gros Bruxelles y a un X dedans, mais c'est un leurre. © TF & MR

vendredi 22 avril 2005

Les parisiens sont-ils des connards?

Dans le métro, comme partout ailleurs par civisme et par civilité on laisse sortir les gens avant d'essayer d'y rentrer. C'est mathématique et logiquissime sinon on perd du temps et de l'espace. Mais à Paris y a rien à faire. Pressés ou crétins, il y en a toujours pour tenter l'impossible avant que la cloche sonne. On se bouscule, on se marche dessus, pour au final risquer de se faire couper en quart par la porte. La perspective de finir comme le maintenant déjà célèbre lapin ne m'intéresse guère: à la célébrité, étrangement je préfère la santé.
Bref du coup avec MR, nous avons commencé à disserter sur la race humaine et son taux de connerie, de prétention et de méchanceté: les conclusions ont été signifiantes.
Nous ne pensons qu'à notre gueule et nous méprisons les autres, selon des règles sociales bien précises. t'es petit, je t'écrase.
Ce matin ma voisine me dit:
Bonjour ça va?
je réponds: Très bien merci.
Et avant que je lui renvoie la question elle enchaîne: Ca va!

Parle à...

Je vote donc OUI, les urbains sont des connards.

jeudi 21 avril 2005

The horoscope: new style

A la demande générale... Le voici, le voilà.

BÉLIER
she loves you, yeah yeah!

TAUREAU
We can work it out.

GÉMEAUX
You never give your money.

CANCER
Everybody's trying to be my baby.

LION
Let it be.

VIERGE
Get back.

BALANCE
Come together.

SCORPION
I should I know better.

SAGITTAIRE
You're going to lose that girl.

CAPRICORNE
With a little help for my friend.

VERSEAU
All you need is love.

POISSONS
Don't pass me by.



© The Beatles.


mercredi 20 avril 2005

un pas en avant, deux pas en arrière

Si ce très cher Karol était conservateur, alors on, peut considérer Josef comme de l'espèce des réac de bonne famille: contre la modernité et ses attributs et pour les valeurs morales familiales et religieuses.
Bon je vous l'accorde c'est assez normal pour un pape, m'enfin quand même... on aurait bien aimé imaginer Benoit XVI écoutant Saint-Saens sur un ipod mini rose, en souvenir de ses prises de position homophobes et en hommage aux étoiles roses.
Etre pour la paix, c'est être pour une paix entière et sans condition. La guerre contre l'homosexualité n'a donc pas le droit de siéger, (y a pas de raison que certains aient des privilèges et d'autres pas).

mardi 19 avril 2005

No smoking area

Alors qu'en France on lutte contre le tabagisme et qu' on ouvre des restaurants et autres bistrots 100% sans tabac ( vade retro smoking man) voilà que le vatican fait pousser dans le ciel depuis Sixtine des énormes nappes de fumée noire..on se demande ce que fait Sarkozy.
(Drôle de tradition que l'éléction du pape)
Et quand on sait que Karol avait été élu avec une fumée orange, on est en droit de se demander ce que les cardinaux fument en cachette.

lundi 18 avril 2005

song for an ex-girl friend

Hier soir, comme tous les dimanches on avait le choix télévisuel entre les films ( TF1/France 2) et les émissions ( France 3/ M6).
Puisque le plus grand des hasards m'avait fait regarder en DVD quelques heures plus tôt le film diffusé sur F2 ( Bon voyage ) j'ai donc opté pour ONPP. ( regarder le service privé: choix politique d'avant-garde).

Entre internet, la vaisselle et le téléphone, seulement quelques bribes de l'émission ne parvenaient à moi.
Donc en gros comme toujours chez Marc-O: on se foutait de la tronche de Kamel Ouali (C'est consensuel non, de se moquer toujours des mêmes?), on rampait devant l'accent québécois de Lemay, on fantasmait sur les kilos en trop de Yvan Attal devant ce cher Carlier: ironic isn't it?

( Message personnel: Yvan moi je t'aime comme tu es...)

C'est donc vous dire mon étonnement quand tout d'un coup un spectateur grimpe sur le plateau de l'émission pour faire entendre sa voix.
" Je suis chanteur, j'ai gagné le concours des inrocks, je veux juste vous chanter une chanson..." essaye de lancer, non sans difficultés, le jeune artiste secoué par les "mecs de la sécu".
Lisse et sachant bien ce qu'il fait, Fogiel ordonne à ses gorilles ( avec quelques difficultés à se faire entendre dans cette arène post-moderne) de lacher ce jeune téméraire. Les joies du direct.
On finit l'interview du roi soleil de la danse médiatique puis on écoute le chanteur.
Et là c'est l'émotion qui nous gagne puisqu'il nous explique avant de débuter son rap qu'il a écrit toutes ses chansons pour son ex copine qui l'a quitté et qui ne souhaite plus le revoir, ni même l'entendre.
Reviendra-t-elle après cette performance? Rien n'est moins sûr.
Toujours est-il que le voilà dorénavant dans les bacs, tout comme Jude qui sort demain son nouvel opus Sarah: une dizaine de chansons pop-rock écrites pour son (devinez donc...) ex-girl friend prénomée Sarah, qui entre temps s'est fiancée, mais pas avec lui.

Les histoires d'amour finissent donc mal certes, mais en chanson.

dimanche 17 avril 2005

Les cinglés de montparnasse

Puisqu'on est dimanche, et que je suis encore dans mon lit à manger des gariguettes je vais uniquement vous parler d'un phénomène que j'ai pu observé hier soir, éviter les commentaires, éviter les débats. Juste histoire de vous détendre un peu de tout ce stress quotidien, cause directe de ces rides sur votre front.




En rentrant du Festival de théâtre "Standard idéal" de la MC 93 avec Misty Rose, j'écoutais les badly drawn boy.
Je sors de la gare montparnasse, passe devant la station service, traverse deux feux et me voici face à 6 personnes entre 40 et 60 ans qui se baladent sur l'avenue du maine avec un oreiller dans les bras, tous les six et le plus sérieusement du monde.

Une performance berlinoise?
Des noctambules en pleine crise?
Des accros à l'éther?

vendredi 15 avril 2005

La chiraquie pour le oui

Pour ceux qui n'ont pas eu l'immense bonheur de regarder TF1 hier soir, voici un court résumé de cette fabuleuse soirée chiraquienne.

TF1 proposait hier soir en prime time une émission/débat sur le prochain référendum sur la consitution européenne. Costumes, casting et scénographie de Claude Chirac avec Emmanuel Chain, Marc-Olivier Fogiel, Patrick Poivre d'arvor et Jean-Luc Delarue en guise d'animateurs à défaut d'avoir pu obtenir des journalistes (des vrais). Patrick Juvet s'interrogeait d'ailleurs: Où sont les femmmeees?
83 jeunes adultes donc et leurs questions, leurs doutes et leurs refus: le tout orchestré depuis quelques jours seulement et épaulé par un journaliste pour chaque thématique abordée (ex: La France et l'Europe/Delarue).

Résumé sans images:

Chirac a bien retenu la leçon Sarkozienne lors d'interventions audiovisuelles:
il faut:
1- S'habiller en bleu: Chemise à carreau bleu, cravate à rayures bleues. (c'est mieux ça fait proche du service public).
2- Avoir l'air à l'aise et prendre des notes ( sur des bristols plastifiés avec un bic en encre gelifié- il a des supers pouvoirs ou quoi? )
3- Intimider en s'en défendant continuellement, ça donne: " Je ne voudrais pas dramatiser mais si le non l'emporte la France n'existera plus politiquement en Europe". (À côté de ça Hamlet est une comédie familiale.)

et pour notre plus grand plaisir, il a même inventé de nouvelles règles:
4- S'inviter avec autorité sans prévenir ( bon faut dire que TF1 c'est un peu sa seconde maison, on lui a même dit de rentrer sans frapper).
5- ne pas inviter d'adversaires politiques sur le plateau pour éviter de se mettre en danger et de faire passer les 55% de non à 75%. (Quel genre de débat impose ce genre de conditions sinon les méthodes staliniennes? )
6- Tous les arguments sont bons même les généralisations et les raccourcis: "Les français sont des râleurs qui ne soulignent que leurs échecs" il s'agirait donc selon Chirac de LA conséquence directe du refus de la constitution...(c'est un peu court jeune homme...)

Donc en gros Monsieur le Président Chirac a dit: si vous votez non:
La Chine, l'Inde et le Brésil vont nous exploser économiquement.
On aura plus le droit de siéger et de faire valoir sa voix en Europe.
On fera plaisir aux amerloques qui veulent arrêter l'alliance Européenne,
et de toute façon ça ne sert à rien de voter non: la constitution ne sera pas revue pour les râleurs de français que nous sommes..."Ce n'est pas sérieux, nous sommes 25" a-t-il dit.

Avec de tels arguments et à la manière Le Pennienne, on remarque que Jacques maîtrise très bien les peurs de ces concitoyens:
Le chômage dû a l'arrivée des marchés en croissance (Chine).
L'appauvrissement de l'image française au niveau international.
Le sentiment anti-américaniste que tout bon français porte en lui,
Et of course notre sport national: la marche à reculons.

Que c'est bon d'avoir la télé...

mercredi 13 avril 2005

Liberté

Je n'attendrais pas le 15 avril ( 100 jours ) pour réclamer la liberté de Florence et Hussein.
En France, média et autres luttent non seulement pour leur libération mais aussi pour qu'ils ne tombent pas dans l'oubli.
J'espère que nous ne compterons pas 100 jours de plus, mais si c'était le cas j'espère qu'ils ne seront pas oubliés, qu'on les retrouvera encore sur la place de la République, sur les bandeaux des sites web, en bas à gauche des journaux gratuits... Comme dirait Roland Barthes: Ecrire c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté.
Alors parce que l'ennemi de la liberté porte aussi le nom de l'oubli, ne les oublions pas.


Liberté

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffées d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orages
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes raisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.


Paul Éluard

lundi 11 avril 2005

ipodmania

Ce matin Ligne 11, vous auriez pu croiser Misty rose en cache-coeur framboise, Tom avec ses tennis en cuir blanc et moi-même munie de mes converses beiges cracras. De bonne humeur avec moins de 5 heures de sommeil et du sunday evening's cremant sur l'estomac, nous parlions de nos yeux bouffis, de la réunion à laquelle nous allions et du nombre exponentiel d'ipods croisés depuis notre entrée dans les sous-terrains de la capitale.
Tom s'est arrêté à 7 ( jusqu'à Levallois j'en ai compté 12).
Il y a quatre ans on croisait à chaque coin de rue la parisienne et son cabas paillettes Vanessa Bruno, aujourd'hui vous ne pouvez plus circuler dans Paris sans croiser des écouteurs blancs.
Question: Les parisien(ne)s sont-il/elles des fashionitas du genre mouton?
Non.
Tout phénomène a une explication.
Le cabas VB c'était juste super pratique puisqu'on y fourrait ( et fourre toujours) un max de trucs inutiles.
- sa brosse à cheveux
- son fer à lisser
- Ulysse de James Joyce
- son Moleskine customisé
- ses D&G

Il est aussi trendier parce qu'on peut le décliner sous plusieurs formes et couleurs:
petit: rose et beige, moyen: noir sur noir, grand cuir: bleu nuit et vert foncé...
Donc pas de casse-tête le matin pour l'assortir à ses tongs havaianas jaunes.

Le ipod c'est un peu différent. Puisqu'il s'agit d'abord d'une forme nouvelle de pensée qui nous marginalisait (avant) car on "Think different". Or, se sentir différent c'est se sentir fashion (cqfd).
C'est aussi pour certains (mais pas tous) l'appartenance à une famille technologique: la famille apple et le papa Steve.
Pour finir on ne peut que penser aux fameux "'effet de groupe" qui en émeut plus d'un. Le bouche à oreilles est surment le plus grand vecteur publicitaire de notre temps ( n'en déplaise à TF1)
Démonstration: julie en a eu un en cadeau donc Paul en veut un aussi, idem pour la soeur de Steph. Du coup Gilles qui n'aime pas rester sur le bord de la route se rue sur l'apple store puis c'est au tour de Caro, puis de Cécile...puis des 12 personnes croisées ce matin dans le métro...

Horoscope

BÉLIER
Prenez vos jambes à votre cou.

TAUREAU
Ca ira mieux demain.

GÉMEAUX
Il est temps de prendre soin de vous.

CANCER
Des fois soyez fou: dormez sur le canapé.

LION
Cette semaine faites attention à votre cholestérol.

VIERGE
Un peu de sport?

BALANCE
Éteignez votre game boy.

SCORPION
Passez au pressing.

SAGITTAIRE
Let's dance.

CAPRICORNE
Le mot "économie" ne vous dis vraiment rien?

VERSEAU
Enjoy the silence.

POISSONS
Calmez-vous sur les fraises tagada.

vendredi 8 avril 2005

Big Brother pray for me

Cette année le grand gagnant du concours Big Brother est attribué ààààà:
La RATP pour son pass Navigo.
La RATP est la grande gagnante de ce soir, récompensée aussi dans la fameuse catégorie "Meilleur support pub"
clapclapclapclap


Reportage.

All about Julie:

Grâce à sa carte bleue on sait qu'elle préfère Monoprix à Casino, qu'elle fait ses courses pour la semaine le vendredi soir plutot que le samedi. On sait qu'elle aime beaucoup aller chez Marionnaud en fin de soirée et qu'elle se fait épiler tous les 15 jours. On connait son budget fringues, ses marques préférées, on connait ses périodes de "shopping crisis", combien de livres par mois, de CDs par mois, combien de restau dans la semaine. Et même sa marque de petite culotte.
Grâce à son pass navigo on sait que son boulot est à Vavin qu'elle habite Porte dorée, qu'elle préfère faire deux changements que prendre le bus. On sait qu'elle sort le soir uniquement le week end et qu'elle se rend surtout à Odéon. On sait qu'elle ne prend jamais le RER, que certains matins elle arrive en avance à son boulot d'ailleurs c'est surtout le vendredi matin.
Grâce à sa carte vitale on sait qu'elle a échappé à la grippe cet hiver mais qu'elle prend des médicaments pour son asthme. On sait qu'elle prend la pillule et on connait son médecin de famille. L'année dernière elle s'était cassée le fémur et elle a été aux urgences à Bichat.
Grâce à sa carte pass gaumont On a compris qu'elle aimait surtout les comédies surtout françaises. Que quelques fois elle se prend une après midi pour aller au ciné à 16h et éviter la queue le vendredi et le samedi soir. D'ailleurs elle ne va pas au cinéma le week end. Son comédien favori c'est Christian Clavier, elle ne râte pas un de ses films.

Mais cette semaine Julie doit être en vacances, pas de métro, pas de CB, pas de ciné. Sa caméra de surveillance parisienne personnalisée s'est mise en veille il y a deux jours.

jeudi 7 avril 2005

Décadrage par 4

Depuis plus de 5 ans, la collection " décadrage" propose une vision alternative du cinéma, autant dans sa facture ( ni court ni long mais moyen-métrage ) que dans les artistes qu'elle propose de mettre en avant ( Alain Guirandie, Philippe Ramos...).

Cette fois-ci il s'agit de découvrir 4 films:

MYSTIFICATION ou l'histoire des portraits
un film de Sandrine Rinaldi

BLONDE & BRUNE
un film de Christine Dory

LA PEAU TROUÉE
un film de Julien Samani

LA VISITE
un film de Nicolas Guicheteau


Ma petite préférence va à BLONDE & BRUNE en salle depuis le 9 mars.

Blonde admirait l'intransigeance de Brune qui aimait la spontanéité de Blonde. Blonde avait su dire "oui" et jouir des bénéfices secondaires de sa faiblesse morale (avoir un mari, des enfants, bref, quelque chose qui ressemble à la vie)… Brune avait su dire "non" et souffrir patiemment les inconvénients de sa grandeur.
Mais aujourd'hui, après 10 ans de séparation, Blonde débarque chez son amie et l'occasion se présente pour les deux d'essayer la vie de l'autre comme on essaye une robe.


Puisqu'on parlait récemment des conditions de l'amitié en voilà une belle peinture.


Picabia, La Brune et la blonde

mercredi 6 avril 2005

Tell me the truth about love

Première version

O Tell Me The Truth About Love

Some say that love's a little boy,
And some say it's a bird,
Some say it makes the world go round,
And some say that's absurd,
And when I asked the man next-door,
Who looked as if he knew,
His wife got very cross indeed,
And said it wouldn't do.


Does it look like a pair of pajamas,
Or the ham in a temperance hotel?
Does it's odour remind one of llamas,
Or has it a comforting smell?
Is it prickly to touch as a hedge is,
Or soft as eiderdown fluff?
Is it sharp or quite smooth at the edges?
O tell me the truth about love.


Our history books refer to it
In cryptic little notes,
It's quite a common topic on
The Transatlantic boats;
I've found the subject mentioned in
Accounts of suicides,
And even seen it scribbled on
The backs of railway-guides.


Does it howl like a hungry Alsatian,
Or boom like a military band?
Could one give a first-rate imitation
On a saw or a Steinway Grand?
Is its singing at parties a riot?
Does it only like Classical stuff?
Will it stop when one wants to be quiet?
O tell me the truth about love.


I looked inside the summer-house;
it wasn't ever there:
I tried the Thames at Maidenhead,
And Brighton's bracing air.
I don't know what the blackbird sang,
Or what the tulip said;
But it wasn't in the chicken-run,
Or underneath the bed.


Can it pull extraordinary faces?
Is it usually sick on a swing?
Does it spend all it's time at the races,
Or fiddling with pieces of string?
Has it views of it's own about money?
Does it think Patriotism enough?
Are its stories vulgar but funny?
O tell me the truth about love.


When it comes, will it come without warning
Just as I'm picking my nose?
Will it knock on my door in the morning,
Or tread in the bus on my shoes?
Will it come like a change in the weather?
Will its greeting be courteous or rough?
Will it alter my life altogether?
O tell me the truth about love.


W.H. Auden


Deuxième Version

1- S'il ne rappelle pas, c'est ce qu'il n'est pas intéressé. Stop listening Carrie Bradshaw.
2- L'homme parfait n'existe pas. Ils finissent toujours par aller pisser, un jour.
3- Quand ils disent qu'ils sont heureux pour vous, vos amis célibataires mentent. Ils filent jouer avec leur sex toy dès que vous avez le dos tourné, les saligauds.
4- Votre fiancé n'est pas votre ami. C'est votre capital santé-bonheur-sexe et bonne humeur ou/et votre compte en banque suisse.
5- Un homme marié le reste (marié). Et surment pas avec vous, c'est con hein?
6- L'homme qui mate n'est pas forcément infidèle. Il est simplement esthète.
7- Vous avez le droit d'avoir un officiel et 86 coups de coeur. Jacques ET Charly, John, Tom, Bernardo, Miguel, Sylvio...
8- Le mythe de la passion éternelle en est un (mythe). "L'amour ne meurt pas avec la disparition de l'étincelle originelle" John Jacobs, "Rien ne se perd tout se transforme" Lavoisier
9- On n'atteint pas l'orgasme à tous les coups. Ah bon???


Cosmopolitan mars 2005 et Tempest Foxx

mardi 5 avril 2005

Le bonheur en suppositoire

Ca fait un moment qu'il existe et pourtant c'est toujours estampillé "Nouveau". La nouveauté est donc et c'est un scoop: relative quand elle devient marketing.

Mais revenons au coeur de notre sujet palpitant: les cosmétiques de grandes surfaces.

" Happyderm" de L'Oréal est une crème miracle qui:
1- hydrate
2- rend la peau plus douce que de la soie indienne
et :
3- rend heureuse (mais uniquement le visage)
On se demande quand même: transforme-t-elle aussi en Virginie Ledoyen...?

Parce que vous le valez bien donc, Happyderm vous "euphorise" les tissus du visage grâce au phyto-dorphines...
Mais ça veut dire quoi au juste? On sourit tout le temps? On voit la vie en pink? Quand la peau est hydratée on finit par ne plus avoir de problèmes: le boss se souvient soudain de votre prénom, votre copain vous offre des magnolias, soudain vous n'avez plus besoin de blush.
Personne ne sait vraiment en quoi consiste le bonheur ni Spinoza, ni Kant ni même l'Oréal. Soyons réaliste.
Alors bon si l'odeur vous plait vous pouvez faire une exception et choisir d'avoir comme Virginie " le bonheur dans la peau"...

Perso, je préfère le bonheur tout court.

lundi 4 avril 2005

Horoscope

BÉLIER
Ne vous résignez pas à devenir l'esclave des autres.

TAUREAU
Agissez d'abord, pensez ensuite.

GÉMEAUX
Quand allez-vous miser sur votre talent de brocanteur?

CANCER
Partez en vacances. Il n'est que temps.

LION
Arrêtez tout. Regardez autour de vous.

VIERGE
Pensez à vous.

BALANCE
Éteignez la Télé.

SCORPION
Changez vos abonnements presse.

SAGITTAIRE
Don't speak anymore.

CAPRICORNE
Côté temps libre, surtout profitez.

VERSEAU
Laissez-vous aller, c'est bientôt les vacances.

POISSONS
Calmez-vous sur les barres céréalières.

La disparition

Doit-on boycotter Frédéric Beigbeder?
( I definitively say "yes". Conclusion: je ne citerais pas le titre de son bouquin pour la peine.)

Mais bon pour rentrer dans le sujet je suis obligée de dire que Monsieur est dans l'actualité: il sort un livre chez Grasset.

Il y a quelques semaines l'hebdo ELLE s'affirmait comme je l'aime: Féministe et militant. Michèle Fitoussi corrigeait avec éclat le machisme de la langue française et de ceux qui l'illustrent: les écrivains et entre autres Monsieur Beigbeder, catégoriques sur certains mots: Écrivain et non écrivaine, auteur et non pas auteure...

Et oui petit détail de l'écriture: magnifique preuve de ce désir obsédant d'effacer la femme d'une possible importance écrite et peut-être même orale ( who knows?).
Moi, je m'en fous je suis scolaire: les adjectifs s'accordent en GENRE et en nombre, un point c'est tout.

Mais voilà Frédéric avec son carré anarchique, il est hype: il s'habille en Oscar de la Renta et porte des lunettes rectangulaires, et puis c'est tellement "génération canal+" de ridiculiser les greluches du 8e ( Une pensée à Lolita Pille et à son chemisier crème de soie Joseph).
Toute la presse féminine ( de ELLE à VOGUE) lui offre donc des pages de pub et d'éloges si peu méritées vu son affreuse manie d'oublier les e .
Alors qu'on sait tous que "c'est chic" que si on s'appelle Perec.

samedi 2 avril 2005

5 excuses pour se débarrasser

Avec ma délicieuse collègue de bureau ( qui en passant porte très bien les jeans lee cooper ( ce qui est quand même ultra rarissime faut le savoir) nous avons échafaudé un plan sans faille pour se débarasser de celui qui:
- s'incruste
- n'est pas drôle
- se voit déjà en train de nous tenir la tête lors des premières nausées
- ne nous plaît pas. Un point c'est tout.


Mythique
peut pas, j'ai piscine...

Laconique
peut pas.

Sarcastique
demain?

Physique
Et ma main dans ta gueule, tu la veux?

Christique
Sorry, faut que je me lève de bonne humeur pour aller à la messe...


Vous en faites pas, après il sera calmé.

vendredi 1 avril 2005

Ronald m'a tuer

L'idée du siècle:
Anoflate Feldefleish (attaché spécial de l'OMC) a eu l'idée du siècle: pour éradiquer la misère en Afrique rien de mieux que de leur faire manger des big mac recyclés avec 50% de déchets traités. Une subvention spéciale pour la mission " Garde-Manger" et pas un dollar de plus pour Nelson Mandela et pour annuler la dette.
( Dites moi que c'est le poisson d'avril de Métro ...)

La promo du siècle:
McDo verserait aux artistes qui citeraient le " Big Mac" dans les paroles de leurs chansons, 5 dollars de Royalties à chaque passage radio. Vous croyez que Cristina est à 5$ près?


Une soudaine envie de vomir?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...