dimanche 26 juin 2005

Un dimanche soir sur le Terre

Idées de trucs à faire

- Ranger ses bouquins par ordre alphabétique
- Trier ses photos
- Laver son frigo
- Changer ses draps
- Arroser les plantes
- Ranger son armoire
- Re-décorer sa piaule
- Appeler son repertoire en entier
- Faire une lessive
- Essayer tous ses stylos
- Faire des listes
- Divaguer sur internet

...

samedi 25 juin 2005

la métaphysique des papiers toilettes

Comment font les gens normaux?
Sait-on un jour quelque chose?
A-t-on quelque fois des certitudes?
Le rencontrerons-nous?
Quelle heure est-il?
Air France m'emènera-t-il sur la Lune?
Maigrit-on davantage en été?
Qui frappe à la porte?
Quand est-ce que ça s'arrêtera pour de bon?

vendredi 24 juin 2005

À ne pas oublier quand on fait son shopping

- Une bouteille d'eau
- Ses havaianas
- Ses verres GUCCI pour se la péter
- Le brumisateur AVÈNE
- La tunique sans manche rose perle Vanessa Bruno
- Le pantacourt en crèpe beige H&M
- Le haut de Bikini Stella pour Adidas ( en guise du Playtex beige trop lourd et archi-inesthétique)
- Un sachet de cerise pour picorer
- Des lingettes rafraîchissantes
- Le dernier Vogue pour se faire son shopping d'été
- et 4 € pour finir un Perrier à la Terrasse de L'Alcazar

jeudi 23 juin 2005

Les coups durs de la vie

Dans la vie, il a les moments où tout vous sourit votre compte en manque flirte avec les sommets, votre copain a les yeux qui brillent rien qu'en vous regardant sourire, on valorise votre travail, un peu plus de confiance en soi et ce serait le nirvana.

Et puis il y a les fois où on croit en soi, où on se bat et où on y arrive presque. Et là pile au moment où vous vous disez que ça commence à marcher, pile à ce moment là: vous recevez votre claque. On entendrait presque le sourire sadique de votre bourreau.

Le retour sur terre est douloureux mais on pense à Nietzsche " Tout ce qui ne tue pas, rend plus fort" et ça met du baume au coeur.

mercredi 22 juin 2005

Il fait chaud

Dans le métro qui me m'emmenait à ménilmontant, la réciprocité des corps humains était pénible. La chaleur, les mouvements du train, les odeurs: un mélange très réjouissant.

Bien accrochée à la barre de métal, l'ipod branché sur Noé à fond dans les oreilles j'observais avec quiétude les va et viens de mes voisins, quand mon regard s'est arrêté sur un jeune homme ( survet bleu ciel aux genoux et boucles d'oreilles à tout va).

La barre centrale très prisée du 1m50 au 1M70, oblige notre héros à se tenir plus haut. Il place donc sa main au 1M85 au dessus de nos têtes. Néanmoins soucieux de sa pulpeuse voisine et de son nez situés juste en dessus, il s'approche discrètement de son aisselle, vérifie et décide finalement de se tenir à la porte.

Une idée de sloggan pour Mennen?

mardi 21 juin 2005

30°C

Ce qui m'énerve le plus avec la chaleur ce ne sont pas les gouttes de sueur, les bouffées de chaleur, les débardeurs...
Mais l'affluence à la piscine municipale..Et tous ces couillons qui viennent prendre un bain et empêcher ceux qui viennent nager de s'adonner à leur exercice.
Qu'ils aillent prendre une douche...

Bon je sais c'est pas très sympa mais ça me fait bien chier moi de pas pouvoir aller nager.

lundi 20 juin 2005

Applause

À votre avis, les gens qui applaudissent à la fin d'un film à l'UGC du coin, ils croient que les acteurs jouent derrière l'écran ou bien?

samedi 18 juin 2005

Les maux des autres

Dans ma grande lutte contre l'asservissement, j'ai lancé aujourd'hui à Inno une grande manifestation contre le manque de respect et l'humiliation.

j'ai réuni en moins de 5 heures plus de 30 signatures d'employés de caisse et j'ai eu droit à mon gentil:
"Mademoiselle, vous faites ce que vous voulez mais c'est politiquement incorrect..." Perso, je m'en fous que le directeur me prenne pour une syndicaliste révolutionnaire, je me casse dans 30 jours...

Mais ce que j'ai le plus adoré ce sont les deux caissières qui m'ont dis " bof, pourquoi je signerais? ça changera rien..."
Ah oui c'est sûr si tu souris quand on te traite de connasse et que tu restes ton gros cul sur ta chaise en attendant d'avoir ton smic, c'est sûr que rien ne changera...

Les gens fragiles, contrairement à ce qu'on m'a tant de fois répété pour me dissuader, ce ne sont pas les gens qui se plaignent des maltraitances, qui refusent d'êtres insultés, ce sont ceux qui se taisent, qui acceptent sans rien dire... ceux là sont faibles. Pas moi.

vendredi 17 juin 2005

Same player shoot again

À l'attention du chef de caisse inno montparnasse,

Madame,

Par la présente lettre, je vous informe de mon intention de quitter l'entreprise. Je mets un terme à mon contrat de travail, en observant un préavis d'un mois. Le préavis prendra effet le 20 juin 2005.

Veuillez agréer, Madame, l'expression de ma considération distinguée.

Elsa P.

mardi 14 juin 2005

Marathon girl

Christiane dort actuellement dans son train pour Berlin et je me rappelle la sueur qui a perlé sur mon front les quelques minutes avant son départ.
Après 6 mails et quatre coups de fil dans tous les sens, il était convenu de se retrouver devant le wagon pour les adieux franco-allemands et la Gare du Nord c'est mieux quand on veut partir dans le nord... Mais moi, comme toujours dans mes pensées je me rend tranquillement ( et en bus en plus) à la Gare St Lazare, comme si, on partait en allemagne depuis St Lazare....
20H30 j'appelle MR, je ne trouve pas la bonne voie, et oui, me dit le controleur, y a pas de TER ici parce que mademoiselle vous n'êtes pas dans la bonne gare!!!

Damned. Pourquoi donc suis-je donc si, bref.

Un peu comme Jack Bauer dans 24h chrono, j'ai jusqu'à 20h46 pour accomplir ma mission.
il est 20H30 et j'ai 16 minutes pour atteindre la voie 18 de la Gare du Nord...

20H34 ligne 12 direction pte de la chapelle
( oui dans la précipitation j'ai pris le premier métro sous la main)
Trois plombes à attendre... connasse de ligne 12.
Je sors du wagon à Pigalle: premier coup de ventoline, je donne des coudes aux touristes pour sortir de la rame.

20H39 Ligne 2 direction la station Barbès
( oui dans la connerie je me tape deux changements)
je cours dans les couloirs, je grimpe quatre par quatre les marches du métro, je dévale les quais ... Je sais voler, maintenant?
( mais bon dieu avec 32°C pourquoi ai-je mis un pantalon en velour???)

20H41 Ligne 4 direction porte d'orléans
Une station, c'est rapide. je commence à y croire. Le métro rentre au moment où j'arrive. Je saute, j'avale une gorgée d'eau. Je tremble de stress, de fatigue et de sueur. Tout le wagon a compris que je suis en retard, les regards complices se dessinent à l'arrivée à quai.

20H43 Arrivée Gare du Nord.
GRANDES LIGNES, t'es où fouttu panneau??
tout le monde se fout devant moi pour me ralentir mais je ne me laisse pas faire, incivile comme jamais, je trace mon chemin sans dire pardon pour pas perdre une seconde de mon temps. Je n'ai pas fais tout ça pour rien.
Je dévale les couloirs au son de Blackstobe. Merci l'ipod, la zic dans ces moments là ça donne la pêche. Je me sens comme Rocky.

20H45 Voie 18
Alors bien sûr elle ne pouvait pas être en début de train. Avec une envie de vomir qui me ronge l'estomac, les jambes lourdes et les poumons en voie de disparition je lance un dernier effort à mes cuisses.... En voyant à 10 mètres plus loin la bande crier je me crois dans un film américain. Je suis Forrest Gump.

20H46
Juste le temps de lui tenir la main et de la voir. Je lui file mon exemplaire de ELLE. Je pleure pas ce sont des gouttes de sueur.
Je crois que ça fait quinze ans que je n'ai pas courru comme ça.
à trente secondes je l'aurais râté.
Merci au chauffeur de la ligne 4, sans qui vraiment je n'aurais pas été à temps au train.

C'est bon, j'ai fais mon sport de la journée.

lundi 13 juin 2005

La vie revée des cinquantenaires

En écoutant durant notre GR dominicale Ad. parler du mariage de sa copine Joana, nous nous sommes demandées quelles étaient les raisons de ce retour du Mariage et de la vie en couple. Pourquoi tant de couples finissent au bout de quelques mois par rentrer dans le stéréotype du petit couple charmant et de sa vaisselle à fleurs?

Alors que nos mères brûlaient (pour certaines) leur SG, nous re-voilà en plein troisème millénaire plongés dans une ambiance d'entre-deux-guerres avec des filles qui attendent bien sagement que leur petit mari rentre du travail...
Si on peut se réjouir de ce genre d'attitude à 56 ans ( la tranquillité c'est bon pour le cholestérol) à 24 ans cela semble plus problématique, sans compter que pour la plupart ils se marient à l'église après avoir postés leur liste de mariage chez Conforama...

L' explication de ce phénomène est simple, la stratégie féminine est implacable: c'est juste rassurant de se dire qu'on ne pourra plus vous lourder si facilement ...

Moi je dis d'accord, mais la liste chez conforama, non.

dimanche 12 juin 2005

L'incroyable histoire de l'essence sentimentale

Aussi incroyable que cela puisse paraître alors que certaines de mes copines sont encore célibataires d'autres se mettent en couple...Et ce ne sont pas les plus jolies, les plus sympas, les plus intelligentes qui trouvent mais les autres, celles qui parfois édentées regardent le dimanche après midi d'un air vide les émissions de télé sur M6...

Je me suis donc naturellement demandé si les hommes cherchaient autre chose que des jolies, sympas, intelligentes ou si le deuxième cas de filles étaient moins exigentes que le premier et trouvaient donc de ce fait chaussures à leurs pieds, beaucoup plus promptement en tout cas.

L'explication doit être ailleurs, et peut-être même nulle part, mais je lance le débat.

Toujours est-il que voilà encore une fois la preuve que les meilleurs ne gagnent pas toujours.


( Bon faut relativiser aussi quand on voit "de quoi" elles sont parfois accompagnées...)

samedi 11 juin 2005

La parade amoureuse

Dans la Face B de ma vie je vois passer un tas de gens bizarres mais le plus étrange ne se passe absolument pas derrière les caisses mais entre employés dans les salles de repos, dans les vestiaires, dans les couloirs...
En ce moment toutes les filles de moins de 40 ans frétillent et rebondissent sur leur siège à la simple vue d'Antonio, de son regard ténébreux et de ses airs d'Hercule.
Battements de cils, moues aguicheuses et regards de braise lui sont donc directement adressés dès qu'il fait un geste ou décoche un sourire discret. Sa présence semble ainsi ensoleiller tous les visages féminins aux alentours...

A quoi donc est-ce dû?

- au printemps?
- à sa carrure de footballeur?
- à ses origines latines assumées?
- à la propension quasi inexistante de beaux garçons sur cette planète et plus précisément sur Paris?

La question reste ouverte et que continue la parade amoureuse.

mardi 7 juin 2005

Privatisation

Hier soir après Star Wars VI, M6 diffusait Robocop alors bien sûr prise dans ma grande initiative de rangement je me suis laissée à regarder entre le tri et la vaisselle ce magnifique film de SF de Verhoeven.

Ultra violent, très américain mais aussi très dérangeant...
Dans le film de Verhoeven, un policier robot est crée pour réduire le taux de criminalité de Détroit. Robocop est ainsi crée par l'OPC, une entreprise privée dont les interêts proviennent directement de la vente et de la production de drogue et qui est en même temps à la tête de la police....
Alors voilà, réalisé en 1987, ce film quelque fois ridicule et burlesque brosse une des plus pertinente critique cinématographique de la privatisation.

lundi 6 juin 2005

Women

Thèse:
Aviez-vous déjà remarqué que dans le mot Femme il y a la lettre M comme dans Mal?

Analyse:
On avait déjà vu qu'Eve avait fouttu le bordel au paradis par gourmandise et luxure, que Charlize Théron déroutait Keanu Reeves dans "L'avocat du diable", que dans "Fight club" Helena semait la zizanie entre Brad et Edward, que dans "Mystic River" la femme dénonce son mari et de ce fait le promet à la mort... Voilà que dorénavant une des plus connues saga cinématographique souligne encore une fois de plus le joug féminin et scelle à tout jamais cette odieuse réputation: la femme est décidément l'origine du mal. En effet, car si Dark Vador passe du côté obscur c'est... pour les beaux yeux de Padmé alias Natalie P. ...

Explication:
Nous avons donc bien remarqué qu'il s'agissait ici d'une sorte de revanche masculine. Car, et oui, nous les femmes, on est plus belles, plus intelligences, plus sensibles, plus pertinentes, et en plus on peut avoir un congé maternité alors que bon, les hommes en sont encore aux RTT pour pouvoir regarder AUTO MOTO...

Conclusion:
Vive le très masculin 7°art.


Morale:
Faites comme en chine, pensez à l'épuration.

dimanche 5 juin 2005

Le bonheur

Avant hier, alors que je bossais sur un papier que je dois rendre pour la fin juin, je me suis demandée si un des encadrés n'aurait pas assez de contenu pour passé en sujet seul. Faire deux à la place d'un.

Pas évident quand on a été connu "stagiaire", de passer de l'autre côté de la barrière et s'affirmer "pigiste".
Alors que les autres bossent au journal, je ne me sens pas autorisée à y aller comme si j'étais admise dans le clan des "journalistes". je suis Elsa l'ex stagiaire, jusqu'à ce que je prouve le contraire et que je réussisse à perçer cette peur de la stagiaire que toute journaliste porte en elle.
J'ai beau me dire que si j'écris donc je suis, rien à faire.
Donc j'écris un petit mail timide à la rédac chef. Et bingo, j'obtiens que ce petit encadré grandisse.

Je pense qu'elle n'a pas du imaginer de l'autre côté du réseau, ce qui m'a fait bondir alors que je lisais son mail. Ce que son "OK" a dessiné comme joie sur mon visage...

Alors que je me trémoussais avec un sourire exalté, un peu comme BJ sur "All by myself", je me suis demandée si je n'étais pas un peu (quand même) "too much"...

Et puis je me suis dis... et merde...j'en profite, d'être heureuse avec rien, c'est tellement bon.

vendredi 3 juin 2005

Huge fan

Ce soir avec Misty.R on va voir Star wars III.
L'occasion pour moi de remercier Natalie, grâce à qui hier je n'ai pas cédé à la tentation diabolique de m'être mon nez dans une religieuse au chocolat.
Donc merci Natalie, je ne ferais jamais du 34 mais tu m'as évité 300 calories juste par la pensée. Alors c'est bon tu es fin prête, tu peux devenir Jedi maintenant.

jeudi 2 juin 2005

La blog-attitude

Moi, ma vie, mon oeuvre en 10 commandements:

1- Ton Quotidien tu raconteras:

Hier dans la rue j'ai cassé mon talon: résultat j'ai été jusqu'au H&M en clopinant. Mais bonne affaire j'ai chopé un bikini à 7, 90 qui ressemble comme deux gouttes d'eau à un Céline.

2- Ta vie intime tu souffleras:

Carlos m'a fait jouir toute la nuit. Il a été ré-incarné en chat après un voyage à Mexico. ( vous croyez qu'on lui a soufflé une nouvelle technique dans ses rêves ou dans la piscine de l'hôtel???)

3- Tous les jours tu écriras:

lundi 3 avril
De retour des Canaries, mes collègues sont vertes et moi je suis rouge: le panard!
mardi 4 avril
Nadia n'a pas aimé son cadeau, pourtant les vibro en espagne c'est plus que trendy.
mercredi 5 avril
Carlos est venu me chercher en BM à la sortie de l'Amnesia. Fais chier j'avais un super plan avec le serveur.
jeudi 6 avril
Nadia a refourgué son vibro à sa belle-soeur. Son frère m'a laissé un message d'insulte sur ma boîte vocale.
Vendredi 7 avril
Le patron m'a convoqué: 6 contre 10 que je suis augmentée.
Samedi 8 avril
Râté, lundi je baby-sit, nouvelle stagiaire.
Dimanche
J-P raboule comme d'hab quand il ne faut pas. Ras le cul des plans drague à deux balles et overdose de Martini.

4- Des phrases accrocheuses, tu posteras:

Le sexe c'est nul.
ça y est je suis A-MOU-REU-SE!!
OUI à la fellation in vitro

5- Des trucs pas intéressants, tu raconteras:

Je suis passée à la boulangerie, le croissant a encore augmenté.

6- Des photos de toi à poil, tu publieras

XXXXXXX


7- Aucun commentaires, tu n'auras


8- D'autres blogs, tu liras

20six.fr/Monbloc
20six.fr/lepetitjose
20six.fr/InZeMoon1
20six.fr/fieffeeclochette
20six.fr/Phuzer

9- Essayer d'être différent dans la ressemblance, tu essayeras

et forcément tu échoueras.

10- Mort ton blog au bout de huit jours, sera


( parler comme yoda, Moïse a )

mercredi 1 juin 2005

I want to break free

Freddie, mon chéri tu as lu dans mes pensées.
Chaque jour, alors que je pose mes pieds sur le parquet et que je marche sur des dizaines de miettes constellées, les yeux collés par le maquillage de la veille, je me dis : I want to break free.
j'ai envie de
I want to.


Façon je m'en fous dans un mois, je me fais londonienne.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...