jeudi 30 mars 2006

CDG, je te hais



Samedi

Il est 15h30: je pars de chez moi. Vol à 17h20 à CDG.Dernier enregistrement 16h50.
Le bus jusqu'à Denfert Rochereau puis RER B direction CDG2.
16H30 station CDG 1 : "Votre attention s'il vous plait, suite à un accident voyageur ce train de deservira pas CDG2"
J'attends deux minutes le prochain train. Pas de prochain train. Je panique un peu. Je sors de la gare je cherche un taxi. Pas de taxi. Mais ( chance ) un bus gratuit qui dessert CDG2.
Je rentre dans le bus. C'est bon ouf.
Premier arrêt 6 min : j'ouvre les portes, personne ne monte mais j'attends bien 4 min encore pour d'éventuels passagers fantômes.
Deuxième, 3° et 4° arrêt : même scénario.
5° arrêt. changement de CONducteur. Saltu Georges alors tes trois fils ils vont bien?
( euh monsieur c'est un bus d'aéroport on est censé prendre des avions qui partent à des heures précises - patience ma petite dame)
Fauve en cage. 6 arrêt TERMINAL D : alleluia ... je cours, je saute et je vole en même temps mais il est trop tard.
J'ai râté mon avion et aucun vol avant demain matin 7H15 madame.


Dimanche

ça tombe bien on avance nos horloges, au lieu de dormir 4 heures je dormirai 3h.

4H30 le réveil sonne.
4H45 je suis devant la porte, j'attends le taxi
5h00 j'attends le taxi.
5h10 j'attends le taxi
5H15 j'appelle le taxi
5h30 le taxi arrive
45 min sous la pluie à attendre le taxi

6h00 CDG 2: ah mais madame il n'y a pas de vol pour Porto à 7H15. Il a été annulé il y a longtemps. Le prochain vol pour Porto n'est qu'à 10H05...
10H30 l'avion n'a toujours pas décollé.
13H15 arrivée à Porto

Mercredi

19h00 embarquement destination Paris CDG
19h15 " mesdames et messieurs, suite à une grève des tours de contrôle de Paris, nous ne sommes pas autorisés à décoller."
20H15 l'autorisation est donnée pour CDG ( 35 min après l'autorisation pour ORLY )
23H30 arrivée à CDG2
Plus de bus, plus de navette.
Je dois me taper 15 minutes de marche pour rejoindre la gare RER. Bien sûr avec des talons, 2 bouteilles de vins dans le dos et des pâtisseries à la main.
30 min d'attente dans le RER. Pas de sièges mais un punk qui toutes les cinq minutes vient me demander t'as pas des clopes steuplè.
01h00 je suis chez moi

Moralité : je suis crevée, je vais me pieuter.

jeudi 23 mars 2006

Le blues du jeudi

Je rêve d'être salariée un jour, juste pour inviter la stagiaire à bouffer le midi. Pour qu'elle ne mange pas seule à la cantine avec son assiette de coquillettes et son verre d'eau du robinet.
Juste pour montrer qu'effectivement il n'y a plus de castes.

lundi 20 mars 2006

La cantine

Tous les midis, je mange au RE ( restaurant d'entreprise, ndlr).
Seul moyen d'éviter les paninis froids et les repas à 15€. Seule ou accompagnée, je me délecte donc des propositions inventives de la cantine: steack frites ou paupiettes de poisson ? Peu importe vos protéines, personne n'échappe à la fameuse question du cuisto " Je vous sers des tomates provençales aussi?"

Toujours est-il que quand on s'emmerde à la cantine, on mate les gens.
Du coup aujourd'hui, j'ai pu croiser trois types de personnes, trois types d'assiettes.

* Grande, fine, les cheveux en queue de cheval avec un sac Darel noir: eau plate - haricots et bavette mais avec un danette. On la retrouve au cours abdo/fessier au club med du coin de la rue.

* petit, chemise noire, un léger ventre applati par la braguette: frites steack haché sauce coca et crême brûlée. On le retrouve à l'assaisonnement les doigts englués dans 5 l de mayonnaise.


* Maigre et livide: une assiette de crudités, un coca light et un yaourt 0%. On la retrouve à la machine à café toutes les 20 minutes.

dimanche 19 mars 2006

un samedi soir

J'avais des invits pour la nuit de la Saint-Patrick à Bercy mais personne d'assez fou pour m'accompagner, pas assez envie d'y aller pour faire tout mon carnet d'adresse et dans tous les sens.
Engourdie la moitié de la journée, j'ai donc enfourché mes pantoufles et boudé la saturday night fever qui veut qu'une parisienne branchée se rince la gorge avec le champagne du paris-paris.
Ma soirée ressemble à un jean stretch ou à l'estomac d'une boulimique. Mon avancée dans le ménage de printemps est exceptionnelle.

En 5 heures j'ai donc:

- Regarder 4 épisodes de "S&The C"
- Regarder intégralement " Tout le monde en parle" en gloussant devant les interventions du fameux journaliste du Figaro à la fois homophobe et mysogine
- Virer des bouquins que je ne lirai jamais
- Ranger ma bibliothèque
- Chatter avec un tennisman charmant
- Classer mes factures
- Ranger et nettoyer mon tiroir à maquillage
- pris une somptueuse douche
- Remplis 3 sacs poubelle
- Eclaircis les coins
- lus quelques blogs
- mater quelques clips sur M6
- Rassembler quelques affaires à faire immigrer au Portugal
- Trier les ordonnances
- Ranger la boîte à pharmacie...

En somme, pas une soirée très sexy mais une soirée qui sent bon l'ajax. Et c'est important des fois.

vendredi 17 mars 2006

Paradoxes

Elle rentre dans le bureau:
" Il y a toujours des chouquettes?"
je réponds les yeux collés à mon écran:
"Non, mais il y a des m&ms si tu veux."
Elle me répond:
" Non merci je fais attention".

A l'intérieur de moi, je ris très fort.
C'est vrai que les chouquettes sont connues pour leurs apports en vitamines.

mercredi 15 mars 2006

Question de filles




Demain, j'interview Trish Deseine.
Mes recherches sont faites.
Mon plan est écrit.
Mes questions sont prêtes.
Mais je choisis la petite robe noire sur des bottes ou le pantalon et le col roulé avec mes converses rouges?

mardi 14 mars 2006

Pourquoi les riches sont maigres?

Pourquoi les gros sont gras?
La réponse ne se résume pas uniquement au prix des SPA et des crèmes de beauté. Plus c'est cher plus c'est sain affirme le docteur Cohen preuves à l'appui.
Rapide exemple: Une tranche de jambon auchan est 50% plus grasse qu'une même tranche Herta. Une confiture Bonne maman moins sucrée qu'une confiture carrefour... Moins gras et moins bourrés de produits chimiques, les produits de marques sont meilleurs pour la santé. La santé de nos amis aux poches remplies est donc vraiment plus importante que celle qui vivent au RMI.

Fallait pas être pauvre.




Mais c'était sans compter sur la sur-médiatisation des formes généreuses amorcée par la marque Dove et cette semaine le journal ELLE ( qui fait poser des journalistes rondes en... justaucorps!! ... trop sympas chez ELLE). Maintenant quand t'es gros, tu peux aussi montrer ta cellulite au monde entier. C'est beau l'égalité des chances.

jeudi 9 mars 2006

Une mise en scène banale

Une vraiment mauvaise journée
Une vraiment mauvaise semaine
Un vraiment mauvais mois
Une vraiment mauvaise audition.

mardi 7 mars 2006

Oralité

Difficile de savoir ce qu'il nous manque ou pas dans notre vie.
Un appart près du métro, un mec qui rentre avec une baguette de pain au sésame le soir, un boulot excitant, une télévision sans la redevance, un forfait téléphone-mobile illimité et gratuit...
Ce matin, alors que j'étais sur la scène du Théâtre Bernard-Marie Koltès devant David Lescot ( un mythe de 35 ans avec des Stan smith blanche) je me suis dis que ce qu'il me manquait, c'était de l'assurance. Un truc qui fait qu'on a l'air brillante en récitant le botin.

Moi, à l'oral: je balbutie, je cherche mes mots, j'oublie les choses intéressantes que j'avais préparé, je deviens pivoine et je regarde mes chaussures.
Et pourtant dans ma tête quelqu'un crie, hurle et répète "aie confiance, au moins t'auras l'air moins con" mais rien à faire, je reste du chewing-gum et j'en oublie jusqu'à mon prénom...

dimanche 5 mars 2006

Scènes de métro

14h00 République - invalides - gaité

j'écoute mon ipod en feuilletant EN VILLE l'air distrait. Deux femmes s'installent face à moi, entre deux musiques j'entends qu'elles parlent polonais. Puis ma voisine de gauche se met à parler aux femmes assises devant nous, elles se sourient et se serrent la main. Je regarde la station et je sens une main sur mon genoux. Je retire mes écouteurs et la femme devant moi me dit: " Nous sommes toutes les trois de grandes lectrices de ce livre ( elle me tend le livre), nous sommes des témoins de Jehovah vous voulez regarder?" J'esquisse un sourire, remet mes écouteurs et me cache sous mon journal. Je l'ai échappée belle.


19h Montparnasse - Gare de l'est - Fort d'aubervilliers

Je suis assise près d'une femme très ronde, d'une quarantaine d'années. J'écoute mon ipod tout bas et je bouquine. La femme à côté bouge souvent, visiblement mal à l'aise de ne pas rentrer entièrement sur le fauteuil. Puis tout d'un coup, un mec debout la bouscule, elle râle presque silencieusement et en la regardant le type lui lance avec mépris et un énorme sourire " Écoute c'est pas ma faute si t'es qu'une grosse". Je lui réponds: "C'est consternant d'être aussi con". La femme baisse la tête. l'humiliation doit être quotidienne.

jeudi 2 mars 2006

4€ 70 de pub

J'ouvre le VOGUE français du mois.
60 pages de pubs avant le sommaire.

Stella Mac Cartney, Céline, Miu Miu, Bulgari, Paul&Joe, Hugo Boss & co.
C'est un vrai défilé de mode.




Pub : 60 pages
sommaire page de gauche + pub page de droite
Pub: 4 pages
sommaire suite page de gauche + pub page de droite

pub: 8 pages
une page récap des collaborations page de gauche + pub page de droite
pub: 12 pages
Ours page de gauche + pub page de droite
pub: 12 pages
éditions du monde page de gauche + pub page de droite
pub: 4 pages

etc etc etc... sur 400 pages.
Et avec ça VOGUE coûte presque 5€.

Un monde sans pub ou un monde avec un peu moins de pub?

mercredi 1 mars 2006

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...