dimanche 31 décembre 2006

Que me reste-t-il de 2006?

31 Décembre.
Dernier jour de 2006.

Quel a été l'événement auquel je pense immédiatement quand on me dit 2006?
Bizarrement, je pense spontanément au match France/Italie et à la 107e minute.



Si je réfléchis un peu plus longuement, il y aussi l'audition télévisée du livide juge Burgaud et le visage souriant d'Ilan Halimi: plusieurs jours à l'ouverture du journal puis complètement oublié. Parce que l'actualité avance et ne se retourne pas.


mercredi 27 décembre 2006

Par pendaison

La cour d’appel du Haut tribunal pénal irakien vient de confirmer le verdict d’exécution de Saddam Hussein prononcé le 5 novembre dernier. Il doit être pendu sous 30 jours.


Au nom de la démocratie, parce que la peine de mort n'est qu'un acte de barbarie, parce qu'elle est une violation des droits humains, parce qu'elle est l'apanage des régimes autoritaires, je m'insurge contre la pendaison de Saddam Hussein.

Sans minimiser les crimes qu'il a commis et la cruauté dont il a fait preuve.
Sans oublier les victimes de ce tyran; les kurdes mais aussi les irakiens.





l’Irak applique aujourd’hui les méthodes iniques du régime de Saddam. Ce n’est pas ainsi que la paix civile et l’Etat de droit s’imposeront en Irak, bien au contraire. (...) Même si cette décision relève de la justice irakienne et de ses protecteurs américains, ne nous voilons pas la face : c’est la justice et le droit internationaux qui subissent là un échec cinglant. L’exécution d’un des grands criminels de l’histoire est un affront à la communauté internationale qui a renoncé, elle, à condamner à mort les auteurs de génocides et de crimes contre l’humanité. Michel Taube
source http://www.abolition.fr/ecpm/

mardi 26 décembre 2006

James Brown est mort. Et alors?




James Brown est mort dans la nuit du 24 à 73 ans.




Après s'être proclamé lui-même parrain de la soul et créateur du Funk, dansé nuit et jour, après avoir sniffé à s'en décoller les sinus toutes les cocaïnes du monde, après avoir frappé sa femme et dormi maintes nuits en prison, après avoir enflammé des salles entières avec des tubes gigantesques, inventé des chansons éternelles, ému des millions de personnes...


Robert Altman et Philippe Noiret sont décédés, il y a peu.
J'en profite pour saluer ces trois génies et souhaiter à James d'immenses et orgasmiques Crack Parties avec Jimi au Paradis.

vendredi 22 décembre 2006

This is provocation

On ne remarque jamais assez les stratégies employées pour nous déresponsabiliser de nos propos.
L'autre soir, une amie organisait une soirée avec les copains de son mec. Le brassage culturel, non merci, mais il faut bien quelque fois faire des exceptions. Après une très passionnante conversation sur le grand oral de l'ENA, sur le concours de l'ENA, sur qu'est-ce qu'être un énarque puis Sur Sciences-Po Paris; la discussion se pose sur Eric Zemmour, journaliste politique au Figaro. L'auteur de Premier sexe : un bouquin crasseux qui donne la gerbe.

Ce livre(?) abjecte sur la "féminisation" de l'homme et ses conséquences gravissimes sur le monde "tente" d'écraser 50 ans de féminisme échevelé et prône le retour de la femme dans sa cuisine Mobalpa. Bref, inutile de perdre du temps et de faire de la pub à ce ramassis de bêtises....
J'explique rapidement à ma voisine de canapé de qui il s'agit, quand un certain futur énarque lance "mais ce n'est que de la provocation"...

Que de la provocation?

La provocation permettrait alors à quiconque de dire les pires choses sans être inquiété parce que " ce n'est que de la provoc". Rien de bien grave alors...
Le Pen, Staline, Hitler, Pinochet, Dutroux: que des provocateurs?

Ah bah ça va alors, on peut allez dormir sur nos deux oreilles...

jeudi 21 décembre 2006

Présentation de rubrique

Le Vestiaire
(Un peu de piquant dans votre garde-robe)

Les tendances du moment décryptées, des conseils éclairés, des rédactrices de mode échevelées, et des boutiques sensationnelles dénichées au quatre coin de la France...

Le Vestiaire de la croque madame idéale ce sont des entretiens pour comprendre en quoi l'habit fait le moine et mieux encore, ce qui habille le moine du moment.


Pas question ici, de chroniquer l'avenue Montaigne, de vous conseiller le cachemire avec une coupe de Moët ou de louer les charmes fièvreux de la fourrure...
Parce qu’après tout : que faire de la mode, si on ne peut pas s'emballer dedans?

samedi 16 décembre 2006

Fashion now?


Croque Madame mag a pris du retard, notre webmaster a explosé son mac.
Par la force des choses et parce que nous sommes des jeunes femmes pleines d'énergie, nous avons décidé d'ouvrir un blog pour présenter le making of du site.
On vient de se fixer sur le look du blog, il ne reste plus qu'à remplir les blancs. C'est là, que les choses se corsent.
Je dois écrire une présentation de ma rubrique (mode) et je sèche.
Faut dire qu'après 4H d'ancien français, c'est dur d'avoir un brin d'originalité.

Si vous avez des idées de jeux de mot avec Fashion, je suis preneuse!

mercredi 13 décembre 2006

Up! up! up!



Un girls band from Montréal qui fout la pêche bien comme il faut.
Loin des poupées glossées du R'n'B, les Pony up! surfent sur la mode pop et ses tee shirts verts pommes, sa frange, ses jeans bruts et ses converses. Un peu de bide par ci, un peu de décoiffé par là, les pony up! c'est des rockeuses pop lookées par H&M et qui balancent!
À écouter surtout en ces temps d'hibernation quand le métro est blindé de 7H30 à 9H30 et que vous en avez assez de sentir le café matinal de votre voisin.

Deux futurs tubes "What's free is yours" et " The truth about cats and dogs". Si seulement NRJ avait des oreilles...


Par contre, bon courage pour trouver un point de vente!

mardi 12 décembre 2006

Une situation inextricable

On attend devant la salle de cours et par la force des choses, on sympathise.
On s'assoit à côté pendant le cours et on discute cinq minutes devant le métro.
Les amitiés de fac presque toujours dessinée sur le même modèle ne durent jamais ( sauf exceptions) au delà des partiels et parfois heureusement.

Je me suis liée d'"amitié" avec une capésienne comme moi mais coiffée d'un voile. Ceux qui me connaissent savent à quel point ce symbole représente pour moi l'image de l'oppression masculine, mais j'ai fait fi de cette répulsion et j'ai commencé à discuter avec elle. De tout sauf de son voile, surtout de l'Ancien Français à vrai dire.
Puis tout d'un coup alors que je m'attendais à parler tranquillement du CAPES, elle s'est mise à me parler du complot des juifs de France à la tête bien sûr de la Sorbonne et .... de l'Algérie.
Superbes théories anti-sémites après 10 minutes de conversation...
Depuis j'essaye de ne pas croiser son regard mais ce soir, elle m'a attrapée devant l'amphi pour me révéler sa nouvelle théorie: Ségolène Royal est... sioniste. Et oui.

j'ai essayé de m'enfuir avec classe sans grand résultat. La prochaine fois, je tente une nouvelle technique.

À suivre...

lundi 11 décembre 2006

Le téléthon tue les cons

Quand j'étais bébé, ma mère travaillait chez une femme dont la fille était atteinte d'une myopathie. Elle s'appellait Aurélie.
Un grave dérèglement neuro-musculaire l'a clouait sur un fauteuil et rendait ses membres rigides et faibles en même temps. Je ne me rappelle de cette jeune femme que parce qu'elle est dans mon album photo.
Sur cette photo, contre toute attente, je suis dans ses bras, fière et souriante. Ma mère n'a pas eu peur qu'Aurélie me fasse tomber et me tue, elle lui a fait confiance.

Il y a quelques jours, j'entendais des personnes jugés que le téléthon instrumentalisait et stygmatisait un malheur aux dépends d'autres sûrement plus graves. Montrant ainsi du doigts les handicapés; comme si leur combat était moins légitime que les sidaiques, les tuberculeux et autres femmes-tronc.


Depuis quand existe-t-il une échelle de richter des malheurs?



(100 millions d'euros ont été promis à la recherche grâce au téléthon, alors même si on ne peut pas voir ses dessins-animés favoris pendant 24h, tant pis! )

dimanche 10 décembre 2006

Plutot à poil qu'en fourrure

Vous êtes belle dans votre manteau en fourrure.
Vous trouvez ça doux, chaud et très confortable.
Mais saviez-vous seulement que l'animal mort sur votre dos a été découpé vivant?
Non?


http://www.petafrance.com/fur-poil.asp

vendredi 8 décembre 2006

Une mentalité de concours

Depuis quelque temps, j'observe une petite blonde dans mon cours de "Composition Française".
Je l'avais remarquée, il y a quelques semaines quant avec sa voix très Neuilly sur seine, elle avait demandé à la prof si celle-ci était bien certaine que le vers du Moyen-âge était l'octosyllabe, alors qu'elle pensait que c'était le décasyllabe.
Puis vint ensuite sa théorie sur le structuralisme et ses références sur Mallarmé, de longues heures assise devant moi à la bibliothèque et son air hautain en me voyant bosser un bouquin de débutant en Ancien Français. Que m'importe son sourire pincé, je suis à l'aise dorénavant avec notre ami Bourciez.

Celle-ci, me suis-je dit dans mon for intérieur, elle est taillée pour le concours: 50% d'abnégation, 50% d'ambition pure. Elle t'écraserait bien les doigts dans la charnière de la porte pour que tu ne puisses pas écrire le jour J. Prête à râler si la prof stoppe son cours 5 min avant la fin et scotchée à son bouquin de rhétorique même pendant qu'elle croque son poulet-crudités.

Hier, cette fameuse blonde était à côté de moi et j'ai bien ri quand je l'ai vue sortir son Chateaubriand pour 5 minutes de pause. Elle a quelque chose de Guy Roux qui la rendrait presque sympathique.

jeudi 7 décembre 2006

Que faites-vous samedi?

A l'occasion du Téléthon 2006, les conseils de la jeunesse de Paris ont voulu s’associer à l’AFM (Association française contre les myopathies) en organisant un parcours relais solidaire à faire à pied, à vélo, en rollers ou en fauteuil roulant !






L’objectif de cette opération "Prenez le relais !" est d'informer et de sensibiliser le public aux questions du handicap et des maladies génétiques tout en créant du lien dans une ambiance de fête et de solidarité entre les participants. Venez vous aussi y participer, sans hésiter !


samedi 9 décembre 2006

Départ : 13h30 mairie du 18e (1, place Jules Joffrin)
relais 1 : 14h30 mairie du 10e (72, rue du Faubourg Saint-Martin)
relais 2 : 15h30 mairie du 3e (2, rue Eugène Spuller)
relais 3 : 16h30 mairie du 4e (2, place Baudoyer)
relais 4 : 17h30 mairie du 5e (21, place du Panthéon)
relais 5 : 18h30 mairie du 6e (78, rue Bonaparte)
Arrivée : 19h30 jardins du Trocadéro, 16e

Lifting



Pink Chantier(s) est passé en béta.
Alors on efface tout et on recommence.

ça fait du bien une nouvelle tête, non?

mercredi 6 décembre 2006

Au secours, j'ai 25 ans

Dans précisément 15 jours, j'aurai 25 ans. Je défends quiconque de m'offrir un chapeau.

Terriblement redoutés quand on atteint la vingtaine, les 25 ans sonnent définitivement un glas dans notre vie de jeune fille en fleur.
Catherinette ou pas, 25 ans c'est un quart de siècle. Et si on considère avec optimisme qu'on soufflera cent bougies dans 75 ans, on doit être honnête et se résoudre à cette conclusion: on a grillé 25% de nos cartouches.

Alors quoi? 25 ans, première ride? 25 ans, premier enfant?
Ma mère a mon âge avait déjà deux enfants, un mari, un boulot et un appart. Elle payait ses impôts et ne se préoccupait pas de perdre ses privilèges de jeunesse.

Parce qu'avoir 25 ans, c'est renoncer à une vie de semi-gratuité, détail important quand on se frotte encore aux bancs de l'université et qu'on ne jure toujours que par sa paire de converse et son sac à dos Eastpack.

Plus de carte imagine R, plus de compte jeune à la banque, plus de carte 12-25, plus de réduction au ciné et au théâtre.
Damned, la majorité financière serait donc à 25 ans?

Il va sans dire que j'essaye de noyer le poisson: 25 ans, c'est 5 ans qui sépare de la trentaine. Et la trentaine n'est-ce pas la seconde ride?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...