vendredi 6 avril 2007

Pour tes longs cheveux roux

Les oiseaux du cimetière de Bagneux chantaient le printemps.
Ils chantaient ta peau laiteuse, ton sourire malin, tes cookies smarties, tes colliers de perles et ta discothèque hallucinante.

Nous nous pleurions la mort imprévue d'une amie de longue date, d'une amie rayon de soleil qui nous parlait sans cesse de ses découvertes Jazz et de son chat pupuce.

Je fuis mon album photo mais tes longs cheveux roux sont gravés en moi, ta voix, tes yeux verts, ces après-midi à écouter Shubert et à manger des cheese cake ...
Ma chère Galoupchnik, pourquoi partir sans dire au revoir... toi qui as si bien aiguisé mon système immunitaire à coups de poils de chat...

Tu me manques déjà. Tu nous manques déjà.
C'était dur de voir Daniel sourire pour tuer le désespoir, de voir ta maman s'écrouler sur ton cercueil, de ne plus te savoir près de nous.
Mais j'espère que tu as pu admirer les marguerites oranges qu'Aurélie avait choisies pour ton enterrement printanier.

Je n'oublierai pas le 6 avril 2007, chaque année je mangerai un éclair au chocolat en pensant à toi.
De ton côté, prie pour moi, mon ciel est bien noir en ce moment...

1 commentaire:

swiss Barbudos a dit…

:((
Sincèrement de tout coeur avec toi en ces tristes moments...

Je t'embrasse, courage!!

Amicalement
Michel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...