dimanche 20 mai 2007

L'élégance ne se cache pas sous une chemise bleue

Vendredi soir, en sortant de mes 10 heures de bibliothèque, je suis allée boire un coup avec Julie.

Les rues du quartier latin noires de jeunes bobo un bouquet de pivoines dans une main et un Taschen dans l'autre. Le soleil. L'odeur de l'été.

Je gare mon vélo à la station Odéon et je la rejoins dans un café rue de Buci.

Dans le creux de l'oreille, elle me raconte que sa copine Clara, et voisine de gauche, a une sorte de blind date avec le type à l'autre bout de la table. Éméchée, elle lui a filé sa carte dans une soirée, il a rappelé.
Nous sommes maintenant 7 autour de la table. Moi, Julie, Clara, le type et trois de ses amis.
On se claque la bise rapidement. Présentation superficielle et le type commande une nouvelle bouteille de rosé.
Je trinque avec Julie.
Un orage vient rincer les blouses des parisiennes. On reste à l'abris. Le type va aux toilettes. On reste avec ses amis en chemise bleue marketing. La discussion est entretenue artificiellements sur la gastronomie new yorkaise. Puis ils partent en nous demandant de dire à leur pote, qu'ils l'attendent pour le diner.
Julie me raconte ses péripéties, on s'arrête sur le choix d'un sushibar, je propose d'aller voir Breakfast at Tiffany's...
Et on se rend compte au bout d'une demi-heure que le type s'est barré. Laissant les deux bouteilles de rosé qu'il a vidé avec ses copains, non payée. La pluie commence à s'arrêter. On attend encore quelques minutes, il va peut-être revenir.
Clara l'appelle, le rappelle, laisse un message puis deux puis trois.

Excédée, elle se retourne vers nous et nous dis jussivement "mettez vos vestes, on se barre en courant".
Et 45 secondes plus tard, nous étions dans la librairie à l'angle de la rue, l'air de rien.

Le parisien est classe et racé, rien à dire.

5 commentaires:

farf a dit…

En même temps, à fréquenter des cons, faut pas s'attendre à mieux.

Braudélienne a dit…

On peut dire que vous avez eu le gros lot avec ces trois là ! La suite par contre...hum hum... j'aurais pas osé, et comme une bonne et blette poire, j'aurais payé pour les trois nazes.

TFXX a dit…

ouais mais là 50 euros pour un verre de vin rosé ça faisait vraiment mal...on était en terrasse...

Braudélienne a dit…

50 euros la bouteille ??
Ils n'ont vraiment aucun scrupule ces trois mecs. Tant pis pour le barman, mais... t'as bien fait de partir en courant ! (Un conseil cependant, ne vas pas dans ce bar ces prochains jours!)

TFxx a dit…

Effectivement je vais éviter le 6e :D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...