mercredi 8 août 2007

Les yeux au ciel

pic Ladurée

Il est de bon ton ces temps-ci de rouspiller les cyclistes. Ils ne respectent pas les feux, ils roulent sur les trottoirs, ils freinent les voitures, gênent les bus, provoquent la pluie, la grêle, les cyclones peut-être aussi. Ce temps de merde, c'est de la faute des vélib', tout le monde le sait.
Toujours est-il que l'on oublie souvent que les piétons sont aussi des sales cons. Ils traversent hypnotisés par la jeune fille du 2ème étage qui essaye son short Gap. Ils surgissent d'on ne sait où sur la voie de bus et courent dans tous les sens dès qu'ils ne voient plus de rouge. Ils sont imprévisibles, ils sont fous, ils sont suicidaires.

6 commentaires:

Alex a dit…

un cycliste c'est un automobiliste en pire ! Selon que cela l'arrange, il est soit automobiliste soit pieton...

Victoire a dit…

J'aime bien te lire. Je t'ai découverte depuis peu et c'est toujours un plaisir ...

TFXX a dit…

Merci c'est très gentil :)

Grognon a dit…

J'aime bien le mot-valise rouspiller, mélange de houspiller et rouspéter. C'est voulu ? :-)

TFXX a dit…

Voui mais il est connu :)

Anonyme a dit…

Marrant, grognon, j'allais faire la même remarque... (en ajoutant peut-être le plus populo "rouscailler"). ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...