dimanche 30 décembre 2007

Le Fanta expirait avril 2007

Hier soir avec mes deux copains fous, on s'est fait une soirée Horror. De la pizza, de la leffe, du pop corn et le choix entre Evil Dead et La Nuit des morts vivants.


On a opté pour Evil Dead et en prenant l'apéro on parlait de tout et de rien et de notre futur voyage en Inde. Mais évidemment deux garçons et une fille, ça parle aussi de sexe. Et là, les petites théories s'échaffaudent librement. Et c'est assez étonnant de remarquer que quelque fois les choses ne coincident pas entre elles.
Je m'explique, quelque fois on sort avec un mec pas trop mal mais voilà niveau érotisme ça reste très sec. Le type a zéro sensualité. Il bouge comme un robot et ses baisers ont le goût d'écorces. A contrario parfois on se lâche et on se laisse entraîner grâce à l'alcool ou à la drogue dure dans les bras d'un mec moyen voire bon bref... et là, surprise c'est parfait. Langoureux, voluptueux, étonnant. On tomberait presque amoureux, c'est dire.
Et ça me fait penser à cette phrase choc de Beth Dito (chanteuse de The Gossip - Cf photo) qui disait: "Si les mecs fantasment sur Keira, en revanche ils couchent avec des filles comme moi" Alors quoi? Les moches baisent mieux? Les gros sont plus hot ? Que voulait donc dire notre amie Beth?
Si évidemment les théories restent des "étiquettes collées sur les choses" pour plagier Bergson; la question reste entière. No rules, ok mais bon une idée de généralisation est-elle possible? Pourrait-on expliquer le phénomène par une sorte de dévouement extrême : le manque d'assurance physique se compenserait-il dans une sorte de ferveur lascive ?

Bon, je ne suis vraiment pas sûre; mais on se posait la question.

jeudi 27 décembre 2007

Brise tes chaînes et largue ton boulet

Un de mes amis très fin psychologue m'a offert pour mon anniversaire Le Cahier de gribouillages pour les adultes qui veulent tout plaquer chez Panama. Et c'est marrant, parce que c'est assez véridique.


Je me suis faite une petite liste de trucs à inscrire dans ce cahier vert. Faites vos propositions !

- arrêter de répondre par un sourire aux avances mal odorantes de mon voisin crétin
- répondre aux remarques racistes de ma boulangère
- cesser de dire pardon aux gens qui me bousculent dans la rue
- partir à l'autre bout du monde, même seule s'il le faut
- apprendre à dire Non
- être la première sur ma liste

mardi 25 décembre 2007

Grand jeu concours


Cet homme en Ray Ban et avec une mannequin désuet à son bras gauche, est-il?

a ) Notre "président" m'as-tu-vu dans une énième démonstration de politique bling bling
b) Encore un petit moche qui frime avec une greluche
c) Une nouvelle preuve que l'argent ne fait pas le moine


attention plusieurs réponses sont possibles !

lundi 24 décembre 2007

Mon sens de l'humour est sans limite

On est le 24 décembre.
Ce matin je me suis levée, j'ai apporté des macarons Ladurée a des gens que j'aime, j'ai fait un tour de vélo sous le soleil hivernal, acheter un trench coat noir en satin, des tranches ultra-fines de jambon cru, des cadeaux de Noël débiles. Et puis en rentrant chez moi, j'ai essayé de relever mes mails.
Et là, cest le drame. Message d'erreur.

Votre compte a été désactivé. Pour plus d'informations sur les comptes Google, consultez notre Centre d'aide à l'adresse http://www.google.com/support/accounts/.

Je garde mon sang froid et je farfouille Google. Je finis par envoyer un mail et je patiente en allant chercher une bouteille et quelques truc-bidules chez l'épicier et là c'est le drame n°2. Ma carte bancaire est refusée. Parce qu'évidemment j'ai eu 14/20 en option maths au bac mais je sais toujours pas que 300 - 1000: ça fait un découvert à la banque.
En attendant que Google se rende compte que je ne fais pas du traffic de Bananes en Inde et que je dépose de l'argent à la banque me voilà refusée de toute part.

Joyeux Noël Elsa !! :D

vendredi 21 décembre 2007

Je suis dans Biba !

Il y a quelques temps, une de mes nombreuses copines journalistes m'interviewait pour le mag Biba. Je devais répondre à la question: " Quel est le détail qui a changé votre vie? "

Je lui racontai donc qu'une fois, alors que je faisais la queue sous la neige pour assister à un concert de gospel à Radio France, un petit couple de vieux m'avait offert un ticket. Le concert était gratuit mais il y avait genre 3 km de queue et on se les caillait grave. Sur la centaine de personnes qui attendait, c'est moi qu'ils ont choisie. Le petit vieux m'avait dit un truc du genre: "Tout le monde faisait la tronche et vous vous souriiez."

En cinq secondes, ce type venait de m'apprendre un truc fondamental. La gaité facilite la vie.

Ca fait très Amélie Poulain comme histoire, mais c'est véridique.

mercredi 19 décembre 2007

De l'inconvénient d'être née 5 jours avant noël


C'est tout pourri de fêter son anniv juste avant Noël.

1 - Les gens ont autre chose à foutre que penser à vous. Ils ont les cadeaux à acheter, les vacances à prévoir, le sapin à décorer...
2 - Les gens ont autre chose à faire que de se pointer à votre soirée. Ils ont les cadeaux à emballer, le ventre à préserver, et un max de trucs à faire avant samedi, tu comprends, hein.
3 - À la boulangerie pas moyen de mettre la main sur un gâteau ordinaire. Tu souffleras tes bougies sur une bûche et tu la boucles.
4 - C'est hyper dur de choisir une date. Soit c'est avant mais bon avant c'est pas tip-top; soit c'est après et après bah tout le monde il est parti dans le Périgord. L'idéal c'est quand ça tombe un samedi, pile poil.
5 - T'as tout plein de cadeaux en même temps et c'est chouette mais après t'as plus rien pendant 11 mois. Sauf si t'as un épagneul dans ta vie et qu'il fête la Saint-Valentin, mouton comme il est.

Mais c'est cool parce que t'as une fenêtre à ouvrir le jour de ton anniv dans le calendrier de l'Avent.


lundi 17 décembre 2007

I ° Franky

Original Platypus c'est le site culturel collectif de mon ami Franky. Si le coeur t'en dit et que tu veux lire de bonnes plumes et des visions acidulées des productions culturelles de notre époque, vas-y. Et épingle donc en RSS, si affinités.

----

The Wombats - A Guide To Love, Loss And Desperation

Qu'est-ce qu'on écoute de l'autre côté de la Manche ? En ce moment, pas mal les Wombats. Normal, c'est très très bien...

Le Wombat est un marsupial un brin loufoque, de la famille des vombatidés, qui se situe à mi-chemin entre l’ourson et le phacochère. Mais c’est aussi désormais un groupe de Liverpool tout jeunot, qui fait sensation dans son pays d’origine.

Le NME, journal anglais de référence qui a pris la sale habitude de trouver tous les deux mois un nouveau “meilleur groupe du monde”, a d'ailleurs sacralisé les trois garçons dans le vent. Il faut dire que leurs prestations live réputées exceptionnelles les avaient déjà propulsés sur le devant de la scène musicale avant même leur premier contrat avec une maison de disques.

Lire la suite

mercredi 12 décembre 2007

Avant-première


Voici mon premier édito officiel de ma grande carrière de grande journaliste. Vous en pensez quoi?

mardi 11 décembre 2007

a loucura finge que isso tudo é normal

Il est 4h du mat. J'ai encore trois articles à écrire. Mon réveil sonne dans 3h. Je suis fatiguée, j'ai le khôl qui coule, mes doigts qui se crispent sur les touches blanches et plus de café à me mettre sous la langue pour me réveiller.

Alors j'écoute Lenine. Un chanteur brésilien qui a choisi un drôle de nom de scène. Ma chanson préférée de ce monsieur s'appelle Paciência/Patience. Pas qu'elle soit transcendante, au contraire elle est sirupeuse à souhait. Mais voilà, parfois on aime une chanson parce que la première fois qu'on l'a écoutée on était bien, parce qu'on aime l'accent du chanteur, parce qu'elle vous fait voyager, parce qu'elle vous parle. Et attention pas forcément dans ce qu'elle dit mais parfois justement dans ce qu'elle ne dit pas.




A loucura finge que isso tudo é normal
La folie fait comme-ci tout ceci était normal

lundi 10 décembre 2007

Fais-toi belle pour le président avec Barbie Rachida


Parfois on facilite les choses aux gens alors qu'on ne devrait pas. Ils s'en sortent un peu trop bien, on trouve. Ils devraient verser quelques ml de sang. On devrait leur mordre la lèvre jusqu'à ce qu'une larme perle au coin des cils. Mais on est trop gentil, on est trop con, on ferme les yeux. On avale et on dit merci.
Dans un autre domaine, je crois que Rachida se fout de notre gueule. Elle fait sa Paris Hilton en Dior dans Paris Match, cette semaine. Si vous ne l'avez pas vu, n'achetez pas, matez-le dans un relay. Une ministre en imprimé panthère rose, c'est moyen mais quand on sait qu'elle est Garde des Sceaux, ça fout les jetons. Si les gens qui sont bien payés s'habillent comme des culs, que restent-ils aux beaufs?
Mais après tout, il faut avancer avec son temps non? Je veux dire, pourquoi être encore et toujours anti-média, Elsa?
Sinon, vous avez regardé Miss France, vous?

samedi 8 décembre 2007

Vous reprendrez bien une petite vodka pomme quand même ?


Il y a des soirées qui s'improvisent et qui sont quinze fois plus trippantes que les soirées qui se planifient. La spontanéité est donc un bon ingrédient de soirée.

Jeudi soir, je revois une vieille copine d'antan et entre la picole ( 2 verres de vin, 2 bières, 4 shots et deux vodkas pomme) et ses potes simples et déconneurs, je passe une excellente soirée. Allez +2 sur mes contacts Facebook. FB, ça sert à mater le mec que votre copine lorgne d'un oeil attentif, mais aussi à garder contact avec les amis de vos amis que vous avez bien kiffé la veille. Et comme j'aime rencontrer de nouveaux gens, de nouvelles têtes, elle est contente, la Elsa.
Bon il est deux heures chers compagnons, alors je rentre en vélo et le sol goudronné de la rue de rennes est remplacé par du coton, ça fait bizarre.
Il y a plein d'avantages à rentrer de soirée un brin alcoolisée: déjà, vous ne sentez plus les 10 cm de talon et puis secondo, vous avez l'impression que cette rue qui monte est en fait une rue qui descend. C'est plus facile donc.

Et si tu ne connais pas The Do. C'est ici que ça se passe.


jeudi 6 décembre 2007

Crazy night

La fine équipe de VOUS mag ( la directrice de la publication, la chef de la pub, une journaliste et moi-même: mademoiselle la rédactrice en chef) avons été invitées au Crazy Horse hier soir. Je finis une interview à Bastille à 20h30 et je file me changer en quatrième vitesse chez moi. Car, non Elsa, le jean/converse c'est pas possible avenue George V. Des escarpins noirs et une robe bustier poussiéreuse plus tard, j'entrais dans la voiture d'Adeline en avalant rapide un yaourt.
On arrive sur les Champs et là, ça fait tout bizarre.
Le mec à l'entrée nous appelle mesdemoiselles, on passe au vestiaire, on s'intalle sur un banc rouge et on hume, curieuses, l'odeur ouatée du cabaret.
Un rideau de paillettes, des fauteuils en velours, des touristes japonais au premier rang et nous.
On nous offre un magnum de Mumm et le show commence.
Derrière le nu en mouvement, c'est une véritable performance de danseuse et d'éclairagiste que nous voyons. Je vous entends glousser. Évidemment, il y a du string, de la dentelle et des perruques roses; évidemment mauvaises et pestes comme des petites sorcières shakespeariennes nous insultions les danseuses de pétasses dès qu'elles montraient leur croupe céleste et leur déhanché provocateur, évidemment c'est du cabaret et donc de l'érotique surfait, mais franchement c'est à voir. Les lumières qui habille les corps, la musique groovy et sucrée, les petites bulles de Mumm qui s'éclatent sur la langue.

7 verres de champagne après, je titubais sur l'avenue en chantant Just Gazing. Et ça faisait beaucoup rire Gé.

lundi 3 décembre 2007

Taler du Fransk?

Après la fête du Hareng d'Étaples sur mer, je me suis rendue hier à la Kermesse Danoise de l'ambassade du Danemark à Paris. Un petit avant goût de Noël. Chocolat, vin chaud et autres délices rouges et verts. Une reportage photo très post-moderne.



Mais je n'ai rien gagné à la tombola, cette année. Remarque, j'ai encore les trois quarts de la bouteille de Snaps à finir.

dimanche 2 décembre 2007

Tous les jours, on traverse en dehors des clous. Et un jour, on y reste.

Terrasse Modigliani, 75015

Quand on se fâche avec des gens qu'on aime, avec notre famille, ou encore avec nos amis. On sait que s'il arrive quelque chose on n'aura pas eu le temps de se dire au revoir. On sait qu'on le regrettera amèrement, mais on sait aussi que la blessure est trop importante pour qu'on puisse passer par dessus comme si de rien, parce que des fois des accidents arrivent. Alors on se dit qu'il faudra se rappeler, malgré les remords, malgré la culpabilité, que le mur était trop haut.

samedi 1 décembre 2007

Femis night fever



La FEMIS est une école de cinéma nichée sur la colline montmartroise et qui jouit d'une réputation qui n'est plus à faire. Hier soir, près du Plateau 2 la soirée du deuxième cycle battait son plein. Les filles en santiag' dansaient sur Gimme Gimme Gimme, les mecs fumaient des cigarillos. J'y étais.


"C'est énorme, tu ressembles à Liza Minnelli comme ça"... On me l'avait jamais faite celle-là, mais why not. Les étudiants en cinéma ont de sacrés comparaisons dans leur tête quand même... et ils sont pas comme nous en capes, ils font la fête le vendredi soir alors que nous on la fait le samedi soir pour pas bousiller notre journée à la bibli. Toujours est-il que s'il y a quelque chose qui ne change pas dans ce monde, c'est bien les playlists de soirée.
À 15 ans ou à 25, on se tape toujours les mêmes marronniers de soirée : Kiss de Prince, Gimme de Abba, Holiday de Madonna ou encore Rape me de Nirvana ... C'est bien simple, j'ai l'impression d'avoir eu 14 ans dans les années 80, alors qu'on sait tous que non, j'ai été une ado des années 90.

Allez un petit cours d'aérobic avec le caméléon Madonna. Let's celebrate!




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...