samedi 9 février 2008

Pink chantiers invite Silvain

Silvain en avait gros sur la patate mais rien pour se lâcher. Dans un grand élan de générosité, je lui ai offert de publier son coup de gueule sur Pink chantiers. Il a répondu positivement à mon cadeau d'espace libre. Bonne lecture !



Euro Millions, l'hameçon en or !

Si je proposais à 10 amis de me donner chacun 10€ afin que je tire au sort l'un d'entre eux pour lui donner 50€, tous me prendraient pour un fou et me traiteraient d'«arnaqueur»… Alors pourquoi quand l'État fait-il cela à (très) grande échelle, via une société dont il est l'actionnaire grandement majoritaire (72%!), tout le monde se fait-il avoir ?

V
ous l'aurez compris, je veux parler de l'Euro Millions, du LOTO®, des jeux d'argents et de la Française des Jeux en général !
Tout le monde parle de ce formidable gain de 130 M d'euros, la cagnotte du dernier Euro Million en date. Mais faisons le calcul…
L'an dernier, la FDJ a généré un chiffre d'affaire de 9.5 milliards d'euros ! Ce gain, qui paraît donc fabuleux au premier abord (et qu'elle partage avec 9 autres sociétés européennes du même type) représente donc moins de 1.4 % de son dernier CA. Car ne nous y trompons pas, le grand gagnant dans cette affaire, c'est l'État.
On nous parle souvent des gagnants de ces tirages à grande échelle, de la belle vie qu'ils mènent à présent ; on entend leur témoignage, les tensions que ça a engendré avec leurs anciens amis, la joie qu'ils ont eu de pouvoir quitter leur boulot de misère (car ce sont bien souvent ceux là qui jouent à ces jeux, les gens aisés préférant taquiner la bourse, bien plus lucrative à long terme).
Pourquoi ne nous parle-t-on pas de ceux qui, après avoir joué des années, y ont mis des milliers d'euros sans jamais rien gagner ? De ceux qui sont dans une détresse financière à cause de leur addiction aux jeux (de grattage en particulier) ? Ceux-ci se comptent par milliers, plutôt même par centaines de milliers, et c'est leur malheur qui a fait le bonheur de ces quelques-uns dont tout le monde parle.

Dernière chose, et non des moindres… Saviez-vous que la FDJ, par complaisance de l'État, a le monopole des jeux d'argent sur tout le territoire français ? Eh oui, vos parties de poker entre amis, si elles font rentrer de l'argent en jeu et qu'elles court-cicuitent cette société sont illégales. Impossible donc, de devenir escroc professionnel ; la place est déjà prise… et bien gardée !

Par Silvain

5 commentaires:

Elsa a dit…

Silvain a dit: Pourquoi ne nous parle-on pas de ceux qui, après avoir joué des années, y ont mis des milliers d'euros sans jamais rien gagner ? De ceux qui sont dans une détresse financière à cause de leur addiction aux jeux (de grattage en particulier) ? Ceux-ci se comptent par milliers, plutôt même par centaines de milliers, et c'est leur malheur qui a fait le bonheur de ces quelques-uns dont tout le monde parle.

Oui enfin, on est quand même libres de jouer ou pas. Et tu restes quand même responsable de tes actes. Si tu joues et que ça te fout dans la merde, tu prends tes responsabilités. Y en a déjà assez marre que maman état te dise ce que tu dois manger et où tu dois fumer !

S. a dit…

L'addiction au jeu est une maladie :) Un peu comme l'addiction à l'alcool ou à la drogue…
Après, c'est sûr, à chacun de prendre ses responsabilités ; mais ça va devenir une vraie catastrophe sanitaire si on continue de ne rien faire à ce sujet.
Il n'y a actuellement aucune prévention dans ce domaine ; au contraire, tout est fait pour attirer de plus en plus de joueurs !

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2001/mag0309/ps_3311_addiction_jeux.htm

Elsa a dit…

Doctissimo ne fait vraiment pas autorité chez moi. je ne suis pas sûre de qu'il faille vouloir soigner tout chez tout le monde. Je pense qu'il y a vraiment du bon dans l'addiction :D

S. a dit…

Bon, si t'aimes pas Doctissimo (ce qui se comprend :D), voici l'avis d'un vrai psy :
http://www.ouest-france.fr/Jeux-video-faut-il-craindre-l-addiction-/re/actuDet/actu_3636-489397-----_actu.html

(Je sais, l'interview débute sur l'addiction aux jeux vidéos ; mais il dérive sur la fin vers l'addiction aux jeux d'argent).

Elsa a dit…

non mais je ne nie pas du tout l'addiction aux jeux et les conséquences gravissimes mais bon il y aussi des gens qui dorment dans la rue, des enfants qui n'ont pas à manger à l'autre bout du monde, enfin voilà quoi... En revanche c'est vrai que je trouve ça vraiment triste que certaines personnes dépensent le peu d'argent qu'elles ont dans l'espoir d'avoir plus.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...