jeudi 10 avril 2008

Comment s'amuser dans sa tête dans le métro

Quand je prends le métro, si celui-ci tarde à arriver, je m'occupe. Aujourd'hui, par exemple, j'ai bien observé le plan du quartier Saint-Augustin et une question m'a littéralement foudroyée.

Bergson donne son nom à une place alors que Pagnol, lui, s'illustre par un parc. Très bien, mais pourquoi pas le contraire? Il y aurait-il des personnalités plus boulevard qu'impasse? Pour Henri et Marcel la chose s'impose sans nul doute. Bergson et son rire mécanique symbolisent effectivement le travail de l'esprit et donc par extension l'ouverture ( la place va alors de soit) alors que Pagnol et sa petite Provence chérie représentent plutôt le rapport à la nature, le parc, donc.
Je donnerais mon rein droit à couper que nos amis qui baptisent notre paysage urbain dans de grandes après-midi de printemps se creusent bien la cervelle autour d'une Suze pour nous pondre des petits rapprochement du genre. Ce qui est bien parce que ça amuse les gens comme moi.

Question subsidiaire: Kierkegaard serait-il plutôt rue ou avenue à votre humble avis?

5 commentaires:

chup a dit…

je dirai impasse...

Elsa a dit…

Ah ! Moi je dirais carrefour, vois-tu ! mais c'est l'un de mes philosophes favoris avec Bachelard :)

Pierre Borbon a dit…

Je dirais rue. Et une petite. La philo ce n'est hélas plus à la mode.

Dosadi a dit…

voir un square... on s'y arrete, on s'assoit, on pense… c'est le mieux pour les philosophes

Anonyme a dit…

weil sich kein Ozon mehr entwickelte.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...