jeudi 24 avril 2008

Emmenez-moi


Il y a deux semaines, je me baladais dans les couloirs de ma fac. Mon ipod branché sur Cazals, le jean mou, la veste froissée. Les jours se ressemblaient mélancoliquement.
Entourée par cette douleur qu'on appelle le quotidien, j'errais. J'aurais aimé mettre du Sheller dans mes oreilles, ça aurait mieux correspondu au bruit de mes converse sur le béton mais je n'avais pas, et Brel m'aurait achevée. Alors voilà Cazals, Elsa qui rumine, La Sorbonne pour décor. Et là, mes yeux rencontrèrent une petite annonce.

La Fondation Franco-Hongroise pour la jeunesse recrute 18 jeunes enseignants FLE pour enseigner un an (voire deux) à Budapest...

Je sors mon moleskine, je gribouille les coordonnées. Deux semaines plus tard, je postais ma candidature.

Qu'est-ce qui me retient vraiment ici ?


Sinon VOUS est toujours dans ton RELAY et il t'attend sagement.

8 commentaires:

traverse a dit…

Ta plume sauvage

la comète a dit…

Vous et nous.

Magnum a dit…

Un futur poste de fonctionnaire dans l'éducation nationale ! :P ;)

guerom00 a dit…

T'as raison : les voyages forment la jeunesse :D
Pis c'est cool Budapest ! :w00t:

reggae night a dit…

Qu'est-ce qui te retient ??????? Mon oeil se mouille... Les 5 à 7 chez Starbucks, les "reggae night" ! Voilà ce qui devrait te retenir... Et que sais-je encore ! La liste est tellement longue :)

Elsa a dit…

MDR vous êtes trop chou
je crois juste que je vais arrêter d'écrire des billets le soir avec mon verre de chardonnay :D

Pierre Borbon a dit…

Au début je n'ai lu que ça :
"Qu'est-ce qui me retient vraiment ici ?

Sinon VOUS." et j'allais dire. "Ah ben c'est vraiment sympa Elsa, ça me touche." Et puis en fait, non.

vinco a dit…

Si je peux me permettre rien ne te retiens.
Je vis a Prague depuis 1 an et demi ehh bien aucun regret...
Alors fonce a Budapest, et puis l'europe centrale ca a du charme.
Le seul souci c'est que le voyage devient instantanement une drogue dure... mais est-ce vraiment un souci?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...