mardi 24 juin 2008

Un pour tous ! Tous pour un !

Cette année le CAPES, je le passe à 4. A., M., E., et moi. Un petit groupe uni par les liens de la grammaire et de la syntaxe. Et même par un peu plus que de la linguistique.

T
rois filles et un garçon. Depuis le verdict des écrits, nos samedis nous les passions ensemble à nous exercer à l'oral devant des textes plus ou moins abscons. Nous nous envoyions par mail les travaux faits dans nos coins, les fiches et autres notes qui pourraient servir aux autres. Nous nous disions les pires critiques pour nous faire avancer. Nous nous motivions à aller en cours, à vivre à la bibliothèque. Nous nous réconfortions au téléphone presque chaque jour quand le moral imaginait l'après concours sans le concours.
Mardi dernier, ce sont ces trois personnes exceptionnelles qui m'ont réconfortée et remise sur les rails. Ce sont eux qui jeudi alors que j'avais une colle et que je venais d'apprendre que mon père était malade qui sont venus me soutenir pour que je ne m'effondre pas en salle de préparation. C'est pour eux qu'aujourd'hui, j'ai le cœur qui tremble quand je m'aperçois en regardant ma montre qu'ils sont prêts à passer devant le jury.
Je sais bien que la probabilité pour que nous ayons tous les 4 le concours est faible. Je sais A. que tu as l'impression que tu es l'actrice et l'unique fautive de ton possible échec. Mais au final et c'est toi qui me l'a dit ici même, ce jury ne peut en aucun cas statuer sur ce que nous sommes au fond. À peine 3 connards installés derrière leurs lunettes embuées par la titularisation. Et nous ? 4 petits cons qui avons fait preuve de solidarité, d'un soutien sans faille et d'une empathie souvent illimitée. Et puis je peux bien le dire, je suis bien contente d'avoir eu ce putain de 2/20 sur Lamartine. C'était quand même bien cool de s'être rencontrés. Ne regrettons rien comme dirait Edith.

Demain c'est M. qui passe. Samedi ce sera au tour de E., quant à lundi ce sera pour ma poire. Croisons les doigts et touchons du bois pour eux, pour moi il faudra carrément des cierges si vous voulez bien.

Et oui, ce blog me permet aussi de faire passer des messages privés. J'imite Pénélope sans vergogne.


2 commentaires:

Ms. Elvis Jones a dit…

oh putain, mais ça y est je flippe moi aussi.

Elsa a dit…

Parce que mon blog navigue entre les messages déprimants et les tirades niaises ? :D moi aussi ça me fait flipper j'avoue :p

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...