jeudi 14 août 2008

Hôtel de luxe

Ma décision de partir en Hongrie pour un an a été très facile à prendre.
Contrairement à ce que je disais à l'époque, je savais que je partirais.
Au fond, il n'y avait pas vraiment de choix cornélien. J'avais la possibilité de revivre cent fois les mêmes choses, de passer mille fois par les mêmes rues, ou bien la chance de fouler un nouveau chemin, de croiser de nouveaux horizons.
J'avais toujours voulu vivre à l'étranger, sans jamais avoir les couilles d'organiser le départ. Gérer les papiers, trouver un appart, amasser assez d'argent, décrocher un boulot. Trop dur de quitter le confort douillet de mon 25m2 parisien, mes habitudes pleine d'arthrose, mes amis chéris et parfaits.
Alors puisque la fondation hongroise organise tout: les papiers, le boulot, le logement, le salaire. Pourquoi refuser dans ces conditions ?

Bien sûr, c'est difficile. Quitter mon chez moi, mes livres, mes vinyles, ma douche, mon parquet. Quitter Paris, ses ruelles, son métro, ses boulangeries... mais surtout quitter mes amis. Et je les aime ces petits enfoirés. Pour eux, je suis capable de garder un chat alors que je suis allergique ou un bonzaï alors que je suis bordélique. Pour eux, je me lève à 7h et pleure en voyant un avion s'envoler. Pour eux, je traverse Paris en pleine pluie, relis des papiers jusqu'à tard dans la nuit.
Et ils me le rendent bien. Ils m'écoutent déblatérer pendant des heures, viennent armés de sourires à mes soirées, me soutiennent quand je trébuche, me relèvent quand je tombe.

Bref mon histoire d'amour 5 étoiles, ce sont mes potes. C'est la chose la plus dure à quitter.

4 commentaires:

léon a dit…

comme c'est émouvant miauuuuuu !

sinon, tu insinues que t'as des cojones qui ont poussé ou quoi ? :D

Gé même pas peur a dit…

bouhouuuuuuuuuuuuuuu... Oui, il va falloir attendre encore une ou deux pour que je change de registre lexical... le temps que je me fasse à l'idée ! :D

chup a dit…

on a les potes qu'on mérite... et si tu crois être tranquille là-bas... une région de vignobles!! t'as pas fini de les voir les potes... :p

Elsa a dit…

elsa qui trip en suisse: c est pas fini de se foutre de moi oui :p

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...