mardi 9 décembre 2008

Sűrűsödik / Növekszik

Je ne pense plus rentrer en France l'an prochain.

Bien sûr, je n'ai pris aucune décision. Il est encore trop tôt. Mais en regardant les programmes d'échanges avec le ministère de l'éducation, je me suis rendue compte à quel point il m'était aisé de traverser le monde en étant payée suffisamment sans travailler trop, le tout avec un VISA de travail sans avoir à lever le petit doigt. La limite pour la plupart des pays est de 30 ans, je vais en avoir 27. J'ai trois ans pour en profiter.

En choisissant un pays anglo-saxon, j'améliore mon anglais, en prenant le Portugal, je décide de plonger dans mes racines et si finalement je renouvèle mon contrat hongrois, j'approfondis mon approche de cette étrange tribu magyare. À voir, donc. J'vous dit ça, mais si ça se trouve, je vais pleurer mes trottoirs parisiens en juin et plier bagages en 45 sec chrono; ou bien je vais m'envoler vers le pacifique... We'll see...


Erik Sumo Band: This is where it began.




À écrire dans ton cahier de vocabulaire:
Sűrűsödik: s'épaissir.
Növekszik: grandir.

5 commentaires:

swiss Barbudos a dit…

8-( AAAAAAAARRRRRRRGGGGGGHHH!!!
Je vais m'acheter une corde, ouvrir le gaz et je reviens... ;P

(Sinon, la Suisse, c'est super aussi: tu peux y apprendre et parler français, italien, allemand... ;D )

Julien a dit…

Allez, viens sur la cote est, ce sera cool et je promets de venir te voir :)

Gé a dit…

Euuuuuuuuh........ Ai-je un droit de veto ?

Magnum a dit…

Et si jamais tu avais le CAPES, hein ? :P ;)

Elsa a dit…

plus vraiment d'actualité le capes :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...