mardi 27 janvier 2009

Our lives have just begun

Détail de fête, Étaple sur mer, 2008

Des fois, je prends le lampadaire qu'il y a juste devant ma fenêtre pour la Lune. À chaque fois, que je m'allonge dans mon lit et que je vois le faisceau se dessiner sur le rideau violet, je m'extasie et je réalise au bout de 3 secondes qu'il s'agit d'une lumière industrielle.
Mais au final qu'est-ce qu'on s'en fout, je peux imaginer ce que je veux.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...