lundi 23 mars 2009

Madame rêve

Ce matin, j'ai commencé mon cours par brancher mon ipod. J'ai demandé le silence le plus complet et j'ai appuyé sur play. La voix d'Alain Bashung est sorti des enceintes comme un énorme sanglot. Tu sais, Alain, la nuit, je mens moi aussi.
C'était ma manière de lui rendre hommage. Chaque début de cours souffrait de son absence et mes élèves bien que ne connaissant pas ce grand homme ont eu le regard triste en m'écoutant parler de lui.

Allez pour la peine un peu de musique hongroise. Voici Anima sound system, 68. Et moi, j'adore le clip.



Bonne semaine !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...