vendredi 7 août 2009

Don't tell me everything

Richard Prince est un artiste peintre et photographe américain assez subversif. Peintre de figure expérimenté, il crée aussi des collages de photographies. Le monsieur a l'air de bien aimer les procès pour plagiat et les insultes du monde de l'art.

Il est l'auteur culte des Nurses sexy et sanglantes, des Cowboys de légende, des grands espaces américains... Il aime photographier des femmes grasses et mal peignées montrant leurs seins abricot sur des motos. Il est le Kerouac de la peinture. Les doigts dans la beat generation. Hyper connu à NY où il vit toujours, il a eu le droit à une rétrospective au Guggenheim en 2007...

Je n'aime pas tout, et surtout pas ses sculptures mais ça, j'aime bien:







2 commentaires:

Alain a dit…

j'aime pas non plus mais je dois reconnaitre que son coté provocateur est assez sympathique.
Je me demande ce que doivent donner les collages grandeur nature.
J'aime bien celui ci. Il fait penser aux demoiselles d'avignon:

http://1.bp.blogspot.com/_DjzuPyL1z7M/SaXbLS1cDbI/AAAAAAAAAHE/LFDxkeCKCZI/s1600-h/Image+6.png

Elsa a dit…

Oui j'aime beaucoup ce collage moi aussi. :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...