mercredi 12 août 2009

Scar eye

J'aime Lise Sarfati.

Pas d'amour mais d'admiration. Alors que la plupart des blogueuses du moment tombent en pâmoison devant des photos ouatées de jeunes filles en fleurs, je revendique le droit à la tristesse âpre, à la photo témoignage, aux couleurs qui tranchent des visages abîmés par la vie.
Parce que la beauté n'est pas simplement contenue dans un ruban bleu enroulé autour d'une tresse de cheveux blonds cendrés...


2 commentaires:

alain a dit…

J'admire avec toi. je connaissais pas du tout. C'est magnifique. Je suis allé faire un tour sur son site
On est frappé avant tout par la beauté des expressions (mais les filles sont souvent jolies en plus).
Certaines photos sont proches de la peinture comme celle ci:
http://www.lisesarfati.com/01photographs/01theNewLife/index.php?s=&n=8
Les cadrages sont géniaux.
Bravo pour cette découverte.
Alain

Elsa a dit…

C'est vrai que côté cadrage, elle est très douée. En fait je l'avais découverte grâce à télérama, une de ses photos de cabaret illustrait le supplément Sortir. J'avais adoré les couleurs, le galbe de la jambe, le cadrage mystérieux... j'ai arraché la page et gardé son nom en tête !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...