dimanche 31 janvier 2010

Des chansons et des souvenirs

Nick Hornby a écrit un bouquin là-dessus, moi ce sera un billet blog. Certaines chansons ont été tellement usées et abusées à certaines époques qu'elles restent malgré tout ancrées à cette période là. Un retour dans le passé, hop un petit tour sur Itunes. Du coup, j'ai pensé à faire un top 10.




1/ Peanut Dreams, Grand National.
J'ai acheté la compilation Été d'amour un été où je sortais pas mal avec Aurélie en club. On s'était même essayées au Concorde Atlantique pour une nuit électro branchouille. Tenues qui brillent et rouge à lèvres de rigueur ce soir là. Du coup, cette chanson me rappelle nos errances de copines dans le Paris moite d'août. Nostalgie quand tu nous tiens...

2/ He loves and she loves, Ella & Louis
Cet album de Ella&Louis, il doit être rayé tellement je l'ai passé sur ma platine. Je n'écoute du jazz que le dimanche soir avec une tasse de thé et un bouquin au fond d'un fauteuil. Oui. Je n'ai pas peur des clichés.

3/ Castles made of sand, Jimi Hendrix
Mon premier grand amour m'avait envoyé les paroles de la chanson par email quelques jours après notre premier baiser. Sur le coup, je n'avais pas vraiment compris le geste mais des années plus tard ce son de guitare me rappelle encore les 5 ans passés ensemble. ( PS: la version de Four Tet est géniale ! )





4/ Just my imagination, Cranberries
En hypokhâgne, je n'écoutais quasiment que ce disque sur mon discman. À tel point que je chantais les paroles (très limitées) de la chanson à tue-tête à chaque fois que je longeais la rue du Ranelagh. Et je rappelle aussi à quel point ça soulait Aurélie.

5/ Alegria, Lantana
Quand je me suis séparée du mec de la chanson 3, ça a été un peu la déprime. Je me suis achetée Tornado (mon vélo) et je me suis littéralement plongée dans la préparation du capes ( auquel j'ai échoué comme une grosse merde). Le samedi matin, ma destination après le petit-dej c'était la bibliothèque de la Sorbonne sur mon vélo avec dans les oreilles l'album de Lantana que j'avais découverte grâce au film Azul oscuro casi negro (un très bon film). Bizarrement, cet album est un très bon souvenir.

6/ Szalai Eva, Kaukazus
La première chanson hongroise que j'ai eu sur mon ipod et dont je comprenais "un peu" les paroles. Aujourd'hui, j'avoue, je la zappe quand elle tombe dans le ramdom. Elle me gave mais dans 5 ans, elle me rappellera mon voyage au pays du Paprika.

7/ Everything I do, I do it for you, Brian Adams
J'avais 15 ans. Assise près du radiateur dans le couloir du lycée, je pleurais Sylvain en écoutant Brian en boucle. Ca me déprimait encore plus, je chialais de plus belle. J'étais ado quoi. Je pense que j'ai dû casser la bande magnétique de la K7 à force de sangloter dessus. J'ai des frissons quand je la réécoute. ( pour info, Sylvain il était vraiment moche...mais je portais des lunettes je devais pas bien voir. ) Take me as I ammmmmm take my life youhouhouuu .



8/ Breathe me, Sia
Avant de partir pour NYC en mai 2008, je m'étais bien entendu fait une playlist. Et vu que j'ai visité la ville seule avec mon ipod et mon canon ixus, c'était une bonne idée. Breathe me de Sia tombait à chaque fois que j'étais dans le téléphérique qui menait de Roosevelt Island à Manhattan. Sur cette musique, je me revois au dessus des gratte-ciels, je revois le Brooklyn Bridge, la skyline... et putain ça me donne à chaque fois vraiment envie d'y retourner...

9/ Champagne Supernova, Oasis
La chanson sur laquelle je me suis le plus cassé la voix et qui me rappelle beaucoup mon adolescence. je la réécoute beaucoup depuis peu. Sûrement parce que j'aimerais avoir de nouveau 20 ans en ce moment... C'est ma préférée du goupe. Someday you will find me /Caught beneath the landslide / In a champagne supernova in the sky...

10/ Pour que tu m'aimes encore, Céline Dion
Parce qu'en 3 ème, le prof de musique m'a humiliée en me faisant chanter le dernier couplet de cette chanson devant toute la classe. Le dernier couplet étant le bouquet final de la chanson et pour info: j'ai une voix plutôt alto et Céline Dion pas vraiment... Un désastre public. Mais à l'époque ( et oui...) j'aimais beaucoup Goldman et cet album de Céline, je l'ai beaucoup beaucoup écouté !

3 commentaires:

L'inconnu a dit…

C'est bien girly tout ça ma chère :)

Elsa a dit…

oui je dis toujours ça à Jimi mais il ne m'écoute pas

Anonyme a dit…

euuu à part Dion et Adams, je voit pas très bien ce qui est girly

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...