samedi 30 janvier 2010

J'aime bien quand la roue avant de mon vélo devient blanche à cause de la neige

Depuis la fenêtre de mon salon, un rideau de neige et les chasse-neiges qui se suivent. Dans mes oreilles, Belle and Sebastian" The Life pursuit". Dans ma tasse de thé, celui du Hammam.

Après avoir plus ou moins réussi la fabrication de scones et en avoir englouti un (deux) avec de la confiture maison aux abricots, je me suis dit qu'il fallait revenir ici. Mais changer quelque chose en premier: moins de rose, ça me rendait dingue ce rose bonbon.
J'avoue tout, je vous ai en partie abandonné à cause de How I met your mother, mais aussi à cause de bains chauds, d'une semaine au ski en France, du tome 7 de HP, de quelques piges et d'un homme.
Et puis j'étais de mauvais poil ces derniers temps et particulièrement cette semaine, envie de rien et surtout envie d'envoyer chier toutes les personnes qui me contredisaient.
Le plus drôle dans ces cas-là, c'est que "le mauvais poil" marche comme des lunettes de soleil. Même les trucs clairs paraissent foncés. Je trouvais donc toujours une excuse pour m'enfoncer encore plus dans mon attitude de grognon assumé. Le vieille qui me pousse pour sortir du bus, l'élève qui annule le cours 30 min alors que j'ai speedé pour être à l'heure, le temps qui passe trop vite, ou trop lentement.
Et puis surtout cette semaine, je voulais être à Paris. Je voulais trouver que l'odeur du métro pue, je voulais me plaindre des crottes de chien par terre, je voulais râler en lisant la une des journaux, je voulais trouver que mes copines sont chiantes.

On ne veut toujours que ce que l'on n'a pas.
Bon et promis, j'arrête de glandouiller et je reviens écrire.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...