mercredi 10 février 2010

Mais que fait la police ?

S'il y a bien un truc qui m'énerve c'est ces bonnes femmes qui me poussent vigoureusement pour entrer dans le bus alors que je suis devant elles. ça, ça m'énerve. Je leur dirais bien d'aller se faire voir chez les Bulgares mais je ne sais pas dire Bulgares en hongrois.
Toujours est-il que parfois, je me sens parcourue d'un vieux désir de donner des coups de coude. D'attraper des perruques d'une poignet ferme et de traîner des corps lourds sur toute la longueur des bus à accordéon.
Face à ce constat terrifiant et visiblement pleine d'une violence non assouvie ( même si j'adore hurler CSENDET ( silence) bande de petits morveux avec ma voix alto bien placée d'ancienne théâtreuse ), toute cette agressivité latente ne sort pas de mon corps.

La boxe thaï ? la lutte ? le karaté ? Oui, vous l'avez deviné. Je cherchais silencieusement quelle activité je pourrais trouver pour éviter de casser les chevilles d'une vieille fausse blonde à fourrure la prochaine fois que je prendrais le bus. Et j'ai trouvé...
Puisque je suis dans un pays magyarophone et que j'en souffre disons 98% du temps ;pourquoi justement de pas en tirer parti ? À part Céline, personne d'autre ici ne me comprend quand je baragouine en français de vieux jurons douteux. Alors maintenant quand une vieille me balance son sac dans les côtes, je laisse échapper un sonore et pernicieux salope. Et tout d'un coup, je suis soulagée, je respire mieux et ça guérit presque mon mal du pays! Pas besoin de taper dans des sacs de riz, les mots guérissent les maux. Même les gros maux !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je te conseille "grosse pute" aussi :D

Patou a dit…

J'ai le même problème ici. On dit comment salope en hongrois ? ;)

Elsa a dit…

tu peux dire "kurva" mais je crois qu'il existe aussi dans le lexique slovaque et bulgare :D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...