dimanche 7 février 2010

Oui, il neige encore !

La semaine dernière, 40 cm de neige était tombé en une après-midi. L'aéroport de Budapest était fermé. Moi, bien au chaud, j'avais regardé la neige tomber et pris quelques photos de mon sapin. il neigeait tellement que l'air était opaque. Un vrai rideau blanc ! Le scénario était le même ce week end (avec moins de neige quand même) mais cette fois-ci j'étais dehors en pleine bataille de boules de neige. J'ai préféré garder l'appareil photo au sec !
Si à Paris la plupart du temps on trouve ça ravissant et magique, si on s'extasie au moindre flocon, je vous assure que la neige en quantité parfois c'est casse-bonbon. Voici plusieurs situations complexes et vécues où marcher sur du verglas, de la neige duveteuse et de la neige fondue devient olympique !
  • rentrer avec ses courses dont des oeufs, du lait, de l'huile et 6kg de lessive
  • attraper son bus ( le seul avant 35 min)
  • croiser et donc rentrer en compagnie des ses élèves ( qui fantasment silencieusement de vous voir les fers en l'air et l'air désespéré )
  • rattraper son retard: donc marcher plus vite... 80% de chance de glisser.
  • quand on a pas d'équilibre ( comme moi par exemple )
Croyez-moi, la neige, dans ces cas de figure, c'est pas rigolo rigolo. Mais ça ne m'empêche pas d'adorer toujours ça... allez comprendre....


2 commentaires:

la comète a dit…

la dernière chute de neige parisienne m'a coûté trois semaine d'attelle au poignet, alors crois-moi, c'est pas ravissant ni magique non plus ici :D
Mais bon, paraît que c'est rigolo pour les ge,s qui se casse pas la gu... à chaque pas ;)

Elsa a dit…

Oh la vache, quand tu tombes toi tu rigoles pas ! :D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...