lundi 23 août 2010

la vie rêvée d'Elsa

Des fois, j'ai la vague impression que je ne vis pas dans la réalité. Que je vis à travers les images que j'ai dans ma tête. Devant ma penderie le soir par exemple, je cherche ma tenue du lendemain. J'imagine dans mes esprits l'alliance des vêtements entre eux. Ce tee-shirt Chicago sur cette robe bleue ou non ? Et je me suis rendue compte que souvent enfin toujours quand je visualisais la chose, je ne visualisais pas mon corps. Hier par exemple, j'ai décidé qu'aujourd'hui je mettrais mon long tee shirt rayé gris et blanc avec des leggings et mes converse. Je me suis imaginé l'affaire et ce matin quand je me suis regardée dans la vitrine d'un restaurant l'image que je m'étais faite ne correspondait pas à la réalité. Car non, je n'ai pas des longues jambes de gazelle et le cuissot ferme.
Je ne veux pas enfoncer des portes grandes ouvertes mais je pense que ces images toutes faites dans ma petite cabosse naissent des magazines que je mange à longueur de temps.
Je ne sais pas si c'est bien ou mal. Parfois il n'y a peut-être pas besoin d'émettre un jugement péromptoire sur les choses.

lundi 16 août 2010

Rain Drops keep falling on my head

Les réparations de mon macbook se font longues et douloureuses et mon blog est le premier à en souffrir. Pourtant, j'aurais le temps de remplir ses pages si j'avais de quoi le faire.

Pendant ces longues heures vides, je lis, je regarde des sites internet intéressants, je fais des exercices d'anglais, j'apprends mon vocabulaire du jour en hongrois. Je travaille comme on travaille au mois d'août: en pointillés.

Je bave devant des sites de photo: comme celui-ci anna williams

Je regarde des clips qui me font sentir prisonnière


J'ai lu: l'histoire de Lou Bertignac, enfant surdouée de 13 ans qui rencontre No, jeune sdf de 18 ans. Un petit bijou qui se boit comme une limonade citronnée. No et moi de Delphine de Vigan.

Je rêvasse en regardant les sac Nat et Nin et spécialement le candy vert olive. petit papa noël....

vendredi 6 août 2010

Dehors l'orage gronde, dedans Mercury rev chante

Parfois on se dit que le destin s'est planté. Par exemple, la semaine dernière plus précisément dimanche, j'ai cuisiné des cupcakes. Nature avec glaçage au chocolat au lait. J'avais envie de m'agiter en cuisine, les cupcakes c'était pour sauver mon thermostat de branchitude tombé au plus bas depuis que je travaille dans le outsourcing.
Le destin donc.
Le destin ce petit branleur, m'a poussé il y a deux semaines en me faisant au passage renverser du lait sur mon macbook ( rage et désespoir car oui c'est une tragédie). De fait, alors que depuis des années je souhaite vous montrer mes talents de cuisinière en faisant des photos aussi alléchantes qu'un verre d'eau glacé sous 45 degrés et bien je ne peux pas le montrer... car sans mac pas de photo.
Et oui, je ne vais pas aller me faire coudre un dictionnaire de hongrois dans le cerveau pour comprendre les applications photo du PC de mon mec entièrement en magyarul comme ils disent dans le coin. Déception, je comprends bien...

Mais ne soyez pas tristes, je compte bien en refaire et vous montrer par le dit message que je suis la reine du glaçage.

Autrement, qu'est-ce qui a changé dans ma vie ?

1- Je sais faire des cupcakes caractérisés de DÉLICIEUX ( dixit le papa, la soeur et la maman de Gy)

2- Je me peints les ongles en noir ( et pourtant paradoxalement je tente toujours de convaincre les Hongrois que non je ne suis pas gothique, j'aime juste m'habiller avec des couleurs sombres parce que je trouve cela plus chic)

3- Je lis Les Séparations de Foenkinos et j'adore Foenkinos

4- Je traduis en anglais des powerpoints dont le sujet est toujours mon ami le outsourcing

5- J'apprends les secrets du SRMS

Je vous sens intrigués... Je vis au milieu d'abréviations que je ne comprends pas et que je mélange sans honte, c'est votre tour,

Bien à vous




( je hais les accents, et les cédilles)





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...