lundi 27 septembre 2010

Msn est-il un bon moyen de communication intergénérationnel ?

Est-ce que tu m'aimeras toujours dans 10 ans? Est-ce qu'un jour je saurai d'où vient cette fine pellicule transparente sur le thé ? Pourquoi mes fringues mettent-elles toujours autant de temps à sécher ? Qui est le plus malsain le pain au chocolat ou la part de pizza?

Différentes choses me viennent à l'esprit.

1/ J'aime bien Two Door Cinema Club. Surtout leur nom de groupe. Si vous ne connaissez pas, ça vaut le coup de jeter un oeil, voire deux à notre copain Utube.
J'aime. Spécialement What you Know. Je me vois bien conduire cheveux au vent sur une route américaine avec ça comme bande son.

2/ Je suis à Paris dans 10 jours. Vais-je mourir d'impatience avant de partir ? Peut-être.

3/ Heureusement que mes collègues me fait aimer mon job autrement me lever à 5h me serait aussi impossible que manger une langue de boeuf.

Bonsoir et à demain.


dimanche 26 septembre 2010

La journée de la chanson hongroise à Budapest





Il y a quinze jours, avait lieu la Magyar dal Napja. La journée de la chanson. J'en ai profité pour sauter sur mon vélo, traverser mon pont préféré de Budapest et pour 800 forints voir Péterfy Bori en concert. Une blonde aussi énergique qu'un tonneau de redbull.

Un peu trop de jeunes à l'acné prononcée à mon goût mais un très bon concert.

Reportage en photo.

La MDN c'est une dizaine de concerts au Zöld Pardon, une salle de concert en plein air au sud de Buda. Quelques minutes avant le concert le plus attendu de la soirée. Les ingés son prennent trois plombes à installer le plateau. Péterfy Bori monte sur scène puis repart puis revient. J'ai mal aux pieds et ma bière n'a plus de bulles.



Le concert commence. L'artiste est en pleine forme.
Elle saute partout, fait de la air guitar, et chante. On en demande pas moins.

Grande complicité entre buveurs de redbull.
Le bassiste avait sûrement bu quelques litres de café avant le concert ou bien il en voulait personnellement à son instrument.


Pour voir ce que ça donne avec le son, c'est ici:


dimanche 5 septembre 2010

Quelques grammes de farine pour plus de moelleux



Il y a un déploiement certain d'endorphines lorsque l'on cuisine. L'odeur ? La farine sur la peau ? Le beurre le long des doigts ? Je ne sais pas qui est le coupable mais j'aime bien. Alors cette après-midi, j'ai pris mon vélo et sillonné les rues de Budapest à la recherche du grand centre commercial à l'est de la ville pour acheter un moule, un pistolet à pâtisserie, du beurre et du chocolat au lait. Pas de cupcakes cette fois-ci mais un banal gâteau au chocolat du dimanche soir.

Je saisis l'occasion donc pour rendre ce blog un peu moins égocentré et partager avec vous ma recette du bonheur:

Ganache
100g de chocolat
100g de sucre glace
75g de beurre mou

Gâteau
200 g de chocolat
200g de beurre mou
150g de sucre
4 oeufs
100g de farine

Et puis sinon j'ai trouvé un magasin qui rend accro près du quartier Opéra, un espace digne de Charlie et la Chocolaterie, avec des bonbons de toutes les couleurs. J'en ai profité pour acheter des cupcakes d'anniversaire pour mon amoureux (et moi-même bien sûr) .

Voyez par vous-même:




jeudi 2 septembre 2010

Le corps est-il lié a l'esprit ?

Dur dur de trouver du temps pour écrire en ces temps de pluie et de vent, de métro bondé et de week end chargé, mais depuis mon bureau en open space, je vous offre cette superbe vidéo.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...