vendredi 17 décembre 2010

tiens donc pas un seul roman français dans la liste...

J'ai pris un retard de fou sur mes lectures. Les séries américaines, le boulot et les nuits budapestoises ont eu raison de mon temps. Au lit depuis quelques jours pour cause de bronchite, j'ai décidé de rattraper le temps perdu.




Sur ma table de chevet, les 5 prochaines lectures pour le mois de décembre.
L'Homme sentimental, de Javier Marias. presque fini. Les pensées d'un chanteur d'opéra dans un train... Une langue un peu difficile et une histoire quelque peu décousue mais je vous en dirai plus quand j'en aurai fini avec.

L'Amour est à la lettre A de Paola Calvetti. Commencé et laissé de côté. Une femme qui décide contre l'avis de tous de monter une librairie spécialisée dans les histoires d'amour. Je l'ai commencé dans le métro, lu une quarantaine de pages. Je pense qu'il me faut un fauteuil et du thé chaud pour le lire alors je l'ai laissé de côté pour le reprendre plus tard.

Le Livre des choses perdues de John Connolly. Encore vierge de toute lecture. Je cherchais un pendant à L'Ombre du vent. J'ai trouvé ce roman de Connolly, l'histoire de David qui pendant la guerre se réfugie dans les livres. J'ai hâte de m'y plonger.

Au sud de la frontière à l'ouest du soleil de Haruki Murakami. Prochain sur la liste. Je voulais lire du Murakami, alors j'ai choisi le moins gros parce que j'avais déjà une tonne de livres dans ma valise. Un homme qui a quarante ans retrouve son premier amour, it sounds very girly et pourtant je suis sûre que la plume de Murakami a du rendre ces retrouvailles âpres et mélancoliques comme il faut.

Eat Pray Love d'Elizabeth Gilbert. Commencé et mis de côté. C'est un peu ma spécialité de commencer les livres et d'y revenir plus tard. J'ai commencé à lire ce livre parce que le film m'avait vraiment parlé. Je me disais que si le film avait établi un dialogue avec ma propre vie alors sûrement le livre le ferait de manière plus profonde. Pour le challenge, je l'ai acheté en langue originale, et donc j'ai un peu lâché l'affaire au bout de trente pages parce que je n'avais pas de crayon de papier pour souligner les mots capables d'enrichir mon vocabulaire. À suivre donc.


Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...