dimanche 2 janvier 2011

2011 ce sera pas du flan

J'ai fini l'année 2010 en étant accro à L word, amoureuse du son de Peven Everett, avec du champagne dans un verre en plastique.
Je me réjouis de la nouvelle année un peu comme quand j'ai un nouveau stylo. De l'encre à foison pour écrire des phrases uniques, des mots sans raison sur du papier immaculé. L'attrait de la nouveauté nous donne des ailes, nous fait croire à la magie de l'enthousiasme. J'aime bien la nouvelle année, enfiler une robe dont on vient juste d'éclater l'étiquette avec les incisives, dérouler du gloss sur les lèvres et faire cligner des paillettes sur les cils.

En attendant de réaliser les rêves murmurés en silence lors des 12 coups, on danse.





Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...