dimanche 30 janvier 2011

De Sandra Suy et de la poésie picturale féminine



Sandra Suy


Je ne parle pas beaucoup de mode sur ces pages, pas que je ne m'y intéresse pas mais parce qu'il y a sur la toile pléthore de sites super pointus en la matière. Les blogs mode ne sont assurément pas en voie de disparition... Leur qualité est malgré tout, toute relative.
En regardant les magnifiques collections proposées par Karl pour Chanel ou par John pour Dior, je me suis dit que ce serait dommage de ne pas en parler. Si Chanel comme Dior brillent par leur patrimoine et leur renom, souvent ils déçoivent par manque d'audace, jamais par défaut de poésie. Chanel et Dior qui m'ennuient tellement d'habitude m'ont pourtant cette semaine redonné envie de regarder les clichés des catwalks. Deux visions de la féminité, le raffiné glamour pour le Sarde, l'élégance douce pour le germanique. Rien de très folichon folichon mais un subtilité féminine que j'apprécie en ce mois de janvier fiévreusement froid.

Et de fil en aiguille, en allant d'un site à un autre, en mangeant des yeux tous les belles images qui rencontraient mon chemin, je suis tombée sur le site de Sandra Suy. Une illustratrice ancrée à Barcelone et qui a étudié la mode. Une véritable ode à la féminité. Un petit trésor de poésie. J'aime sa manière de dessiner les femmes le menton relevé, de maquiller son trait au crayon par des touches de peinture flashy et surtout les sublimes robes qu'elle imagine.


© Sandra Suy


1 commentaire:

Nina a dit…

Délicieux, effectivement. Merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...