dimanche 19 juin 2011

the clouds get enough attention as it is and even they continue to pass


I've got to get out of here. I choose a piece of shawl and my
dirtiest suntans.  I'll be back, I'll re-emerge, defeated, from
the valley; you don't want me to go where you go, so I go where
you don't want me to.  It's only afternoon, there's a lot
ahead.  There won't be any mail downstairs.  Turning, I spit in
the lock and the knob turns.

Frank O'Hara


J'ai découvert ce poète grâce à la série Mad Men, et depuis j'aime m'endormir avec la sublime voix de John Hamm et la poésie troublante de Frank O'Hara. C'est une berceuse comme une autre, non?




3 commentaires:

Nina a dit…

waow, merci

Alain a dit…

C vrai que cette série est géniale ?

E a dit…

Géniale je ne sais pas, mais en tout cas elle vaut bien les éloges qui lui sont faites. Les personnages sont troublants de profondeur, c'est visuellement très bon/beau et les dialogues sont vraiment bien écrit. :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...